Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 27 mai 2015 à 14h30

2015, un exceptionnel millésime pour acquérir son logement 


Pascal Beuvelet

Biographie Président Fondateur d’In&Fi Crédits http://www.inandfi-credits.fr/ Promoteur depuis 1975, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’ ...Lire la suite

Plusieurs constats et particulièrement l’évolution respective de l’offre et de la demande permettent d’apprécier l’opportunité de l’achat de son logement.

Tout d’abord, j’estime qu’il n’y a pas de “Bulle immobilière”. Il s’agit d’un terme dramatisant qui ne satisfait que les irréductibles hostiles à l’acquisition et qui n’espèrent qu’une chose : qu’elle éclate. Personnellement, ce que je constate (si d’aventure elle existait) c’est qu’elle gonfle, se dégonfle, puis regonfle…mais n’éclate jamais !

En ce qui concerne l’immobilier neuf, je rappelle que c’est un circuit long puisqu’il faut compter au minimum 2 ans entre la négociation d’un terrain et la livraison des logements. En 2014, les mises en chantier sont passées sous le seuil symbolique des 300 000 par an.

Habitués à l’impermanence règlementaire (18 ministres et autant de lois au cours des 40 dernières années), les constructeurs et promoteurs reprendront une activité de production croissante dès l’apparition d’une reprise constatée par des réservations en hausse. Le nombre de ventes de fin 2014 (+ 12,5%) et les chiffres du début 2015 sont de bons signes.

Concernant l’immobilier ancien, l’année se profile avec un marché relativement équilibré avec 2,5 millions d’acheteurs face à 2 millions de vendeurs. Il faut savoir qu’il y a plus de vente immobilière de confort. Le marché est alimenté par les seuls vendeurs contraints (mutation, naissance, décès divorce …). Dans cette configuration, le principal obstacle à l’achat devient la rareté du choix.

Sur le fond, 78% des français souhaitent devenir propriétaires de leur logement. C’est une tendance très affirmée et vérifiée par les chiffres en tendance haussière continue.

En 10 ans, le pourcentage de propriétaires est passé de 54.1% à 57.8%. C’est une progression de 6,8%, importante dans un domaine où les évolutions sont particulièrement lentes.

Par ailleurs, nous avons une excellente croissance démographique avec un rythme de 0,5% par an sur les 5 dernières années. Il s’agit d’un accroissement naturel annuel d’un peu plus de 300 000 ; c’est l’équivalent chaque année de la population d’une ville comme Nantes !

Cette année l’ensemble des ventes de logements anciens plus neufs pourrait dépasser les 1 150 000 unités (+ 15% vs 2014). Cette recrudescence de la demande est de nature à stopper l’érosion des prix particulièrement en milieu urbain et en périphérie des grandes agglomérations.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Je confirme également que sans reprise significative de l’inflation, les taux resteront bas. Dans cette configuration, il est clair que la décision d’acquisition d’un bien immobilier en 2015 est parfaitement opportune.

Pascal Beuvelet - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/06/2015 à 12:18 par Le Gall

    un bon d démographique ? une bande de négros, oui !

  • 0 Reco 29/05/2015 à 19:27 par Agent immobilier

    Pour un expert il n'y aura jamais de Bulle immobilière, juste un marché haussier ou baissier, maintenant on ne précise pas de quelle ampleur.

    la vérité n'est pas toujours belle à dire...

  • 0 Reco 29/05/2015 à 11:08 par Gaston

    L'immobilier est vraiment un monde à part : les "experts" sont toujours ceux qui ont le plus à gagner.

    Ils ont forcément un recul très objectif qui se remarque ici dès la deuxième ligne...

  • 0 Reco 28/05/2015 à 19:05 par jean

    "2015, un exceptionnel millésime pour acquérir son logement" il aurait du mettre un point d’interrogation

    ça on le sait que bien des années après

  • 0 Reco 28/05/2015 à 13:59 par Igloo

    Autre nouvelle lue dans la presse: les poissonniers parisiens affirment que leurs limandes sont fraîches.

    Sinon, possible d'avoir un avis moins partisan, moins méprisant ("irréductibles hostiles à l’acquisition "), moins caricatural et un peu plus intelligent que celui-ci..?

  • 0 Reco 28/05/2015 à 11:27 par KrackBoomHue

    Oh mon dieu ! Ce discours est tellement biaisé de tout les cotés ...

    "les irréductibles hostiles à l’acquisition" : ils y auraient des gens dont l'unique but dans leur vie est de lutter contre l'acquisition. étrange concept.

  • 0 Reco 27/05/2015 à 18:42 par jean

    ça c'est un vrai discours partisans. Tout va bien achetez c'est le moment ou jamais...

    Oups pour l'indicateur de tension immobilière c'est pas le même son cloche ici:
    http://www.narbonne-immo. fr/indicateur-de-tension- immobiliere

  • 1 Reco 27/05/2015 à 14:42 par Econoclaste

    1) la question est relative, si 2015 est un bon millesime, qu'en sera-t-il de 2016 et 2017?
    j'ai la croyance chevillée au corps que les années à venir seront encore meilleures.

    2) le fait de parler de bulle qui peut éclater, est une argument outrancier des acteurs du marché pour masquer le potentiel de baisse d'un bien immo.... il n'y a pas de bulle, et elle n'éclatera donc pas. nous sommes d'accord... mais les actifs immobiliers sont hautement valorisés et ont donc intrinsèquement un potentiel de baisse trés largement supérieur à leur potentiel de hausse... les fondamentaux de valorisation sont au plus hauts: financement, demande... mais la solvabilité et la demande ne peuvent que fléchir... et l'argument démographique n'est que partielle tant on sait que l'augmentation de la population provient de catégories de populations peu solvables....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...