Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmardi 16 février 2016 à 14h35

Achat immobilier : c'est le bon moment, surtout pour les primo-accédants !


Pascal Beuvelet

Biographie Président Fondateur d’In&Fi Crédits http://www.inandfi-credits.fr/ Promoteur depuis 1975, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’ ...Lire la suite

2016 sera une année idéale pour tous les primo-accédants qui envisagent d’acquérir leur résidence principale.

Nous sommes dans une parfaite configuration où sont réunies des conditions exceptionnelles. Des taux d’emprunt dopés à la baisse par le PTZ et des prix immobilier qui sont encore bas.

Les taux d’emprunt dopés à la baisse par le PTZ

En 2016, les taux d’emprunt seront bas et, j’en suis certain, le resteront tout au long de l’année.

Mais aujourd’hui, le fait nouveau et le plus important pour un primo accédant, c’est l’extrême générosité des aides financières via les prêts à taux zéro (PTZ). Un PTZ peut désormais représenter jusqu’à 40% de l’opération globale. Ainsi, dans l’ancien, pour un prix de revient de 200.000 € (achat 150.000 € + travaux 50 000 €) le PTZ est de 80.000 € sur 20 ans. Cette manne financière fait considérablement chuter le montant moyen du taux de financement qui peut sortir en dessous des 2%. En outre, une technique de lissage des deux prêts (PTZ + prêt classique) permettra d’obtenir une mensualité fixe plancher sur toute la durée du prêt.

Ces dispositions permettent de donner plus de pouvoir d’achat à un plus grand nombre d’acquéreurs qui gagneront, suivant leur choix, soit des mètres carrés supplémentaires, soit des mensualités plus faibles, pour un meilleur confort de vie.

Mais attention à l’évolution de la hausse des prix de l’immobilier

Arbitrés par l’offre et la demande, les prix ont baissé, certes de façon disparate, mais presque partout en France. Pour ma part, je considère que cette correction des prix est en voie d’achèvement dans les secteurs où les prix ont le moins baissés. Avec une prévision 2016 de plus de 820 000 ventes dans l’ancien, la demande va s’amplifier. Dans cette configuration, les prix des biens les plus recherchés vont repartir à la hausse.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les raisons de cette hausse prévisible des prix sont identifiées. Tout d’abord, l’immobilier va consolider sa position de valeur refuge. Le chômage ne baisse pas, les retraites sont attaquées, la bourse ne fait plus recette et les rendements des liquidités sont tirés vers le bas (0,75% pour le Livret A et 1,50% pour le PEL). Dans ce contexte (retraite/placement/confort de vie), un achat immobilier ancien ou neuf est un investissement sécuritaire.

Une autre raison de l’augmentation prévisible des prix, c’est bien évidemment le retour en nombre des acquéreurs dont les primo-accédants. L’objectif 2016 du gouvernement est de convaincre 120.000 ménages d’acheter leur résidence principale grâce au PTZ me semble très réalisable.

D’ailleurs depuis janvier, chez In&Fi Crédits, comme chez nos confrères courtiers, nous mesurons un franc retour des financements PTZ. J’ajoute que, contrairement aux idées reçues, les ménages qui n’ont jamais été propriétaires accèdent aussi à d’excellents taux et qu’il leur est également possible de financer avec un apport très minimum.

Aujourd’hui, je considère que la probabilité que les prix remontent est plus forte que la probabilité qu’ils baissent. Aussi, la fenêtre des taux bas alliée aux exceptionnelles modalités des financements PTZ ne peut pas être garantie au-delà de 2016 (élection présidentielle en 2017). En conclusion, en 2016, vous avez l’opportunité d’acquérir le logement qui vous convient dans les meilleures conditions possibles.

Pascal Beuvelet - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...