Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 11 septembre 2015 à 14h03

Assurance scolaire : attention aux doublons avec l'assurance habitation


Diane Larramendy

Biographie Diane Larramendy, diplômée de l’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) et de l’INSEAD, est la Directrice Générale du comparateur d’assurances www.lelynx.fr. La mission de LeLynx.fr est d’aider les Français à mieux s’orienter dans le monde de l’assurance pour trouver le con ...Lire la suite

A chaque rentrée, les établissements scolaires insistent pour que tous les parents souscrivent une assurance scolaire. Mais gare aux doublons ! L’assurance habitation protège déjà les enfants dans de nombreuses situations hors du domicile familial.

Selon la loi, l’assurance scolaire est obligatoire uniquement si les enfants mangent à la cantine ou participent à des activités extra-scolaires facultatives (sorties pédagogiques, classes vertes…). En dehors de ces deux cas de figure, rien n’oblige les parents à souscrire une garantie spécifique pour couvrir leur progéniture, de la maternelle jusqu’au lycée. Et pour cause : de nombreux contrats d’assurance habitation prennent déjà en charge les dommages qui pourraient être subis ou causés par les enfants en dehors du foyer.

Les dégâts causés par un enfant à un tiers sont couverts par la responsabilité civile de ses parents jusqu’à sa majorité. Cette couverture basique et essentielle est présente dans tous les contrats d’assurance habitation sur le marché. En revanche, pensez à vérifier que les dommages que l’enfant pourrait subir lui-même sont bien pris en charge par une garantie individuelle accidents corporels, car ce type de couverture est optionnel sur les contrats d’habitation. Mon conseil : mieux vaut compléter votre assurance habitation avec une garantie individuelle accident (valable partout à l’extérieur), plutôt que de souscrire une assurance scolaire, qui ne protègera l’enfant que dans le périmètre de son école.

Et comme toujours, avant de souscrire une nouvelle assurance, il est capital d’identifier les besoins réels de ses enfants : pratiquent-t-ils un sport ? Le trajet jusqu’à l’école est-il dangereux ? Tous ces facteurs sont déterminants dans l’évaluation du risque couvert. Une fois cette base de connaissances concrètes établie, les parents peuvent relire leurs contrats d’assurance habitation et guetter les doublons. N’oublions pas que la rentrée est aussi un moment clé pour changer d’assurance, puisque beaucoup de contrats arrivent à échéance à cette période. Si votre multirisque habitation n’offre pas d’assurance individuelle accident pour protéger vos enfants, il est peut-être temps de comparer les offres et d’en changer !

Diane Larramendy - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...