Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmardi 25 octobre 2011 à 08h55

Bail commercial : Méthode de calcul de l'indemnité d'éviction


Gabriel Neu-Janicki

Biographie Avocat à la Cour, fondateur du Cabinet NEU-JANICKI, il est membre de la Royal Institution of Chartered Surveyor et dispose du statut de mandataire en transactions immobilières (Chartered Surveyor - MRICS). Son cabinet intervient principalement en droit de l'immobilier et en droit de la construction ...Lire la suite

Le preneur pour permettre la détermination d'une indemnité d'éviction basé sur son chiffre d'affaires doit ventiler celui-ci entre ses différentes activités de bar, de brasserie et du point de vente françise des jeux.

L'éviction entraînant la perte du fonds de commerce de café, brasserie et point de vente de la Française des jeux, l'indemnité principale d'éviction est une indemnité de remplacement. La valeur du fonds de commerce doit en l'espèce être calculée avec la méthode de l'excédent brut d'exploitation et non avec la méthode du chiffre d'affaires, puisque le locataire s'abstient de justifier de la ventilation de son chiffre d'affaires entre l'activité de bar, celle de brasserie et celle retirée du point de vente Française des jeux. L'indemnité principale s'élève à 130 000 euros. En ajoutant les indemnités accessoires (frais de remploi, indemnité pour trouble commercial et frais de déménagement), l'indemnité d'éviction globale est de 158 650 euros.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

En application de l'article L. 145-28 du Code de commerce , le locataire évincé qui se maintient dans les lieux est redevable d'une indemnité d'occupation jusqu'au paiement de l'indemnité d'éviction calculée d'après la valeur locative, tout en corrigeant cette dernière de tous éléments d'appréciation. En l'espèce, la Ville de Saint-Denis, bailleresse, depuis la date d'effet du congé, n'a procédé à aucun investissement en vue de la mise sur le marché des lieux loués contrairement à la situation qui aurait été la sienne dans le cas d'une location nouvelle, et n'a à faire face à aucun frais de transaction ou de négociation, et ne subit bien évidemment aucune vacance des locaux. L'indemnité d'occupation n'est donc pas égale à la valeur locative (23 000 euros), mais au loyer de renouvellement (16 000 euros), affecté d'un coefficient de précarité de 10 %. Elle s'élève à 14 400 euros.

Gabriel Neu-Janicki - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/07/2013 à 17:38 par eliane.chabartier@sfr.fr

    Nous donner le taux a appliqué pour indemnité d'éviction sur bail commercial (courtage d'assurance).

    Merci,

    Cordialement


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...