Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 1 avril 2011 à 08h54

Copropriété : Possibilité de subdéléguer le pouvoir reçu lors de l'AG


Gabriel Neu-Janicki

Biographie Avocat à la Cour, fondateur du Cabinet NEU-JANICKI, il est membre de la Royal Institution of Chartered Surveyor et dispose du statut de mandataire en transactions immobilières (Chartered Surveyor - MRICS). Son cabinet intervient principalement en droit de l'immobilier et en droit de la construction ...Lire la suite

Sauf interdiction, le détenteur d'une délégation de vote à l'assemblée générale des copropriétaires a la faculté d'opérer une subdélégation.

Nombre de copropriétaires et de professionnels se posaient la question de la faculté, pour le détenteur d'un pouvoir nominatif, sans faculté expresse de subdélégation, de transmettre ce mandat à une tierce personne.

La Cour de Cassation y apporte une réponse satisfaisante et réaliste.

Si la question de l'admissibilité de la subdélégation a déjà occupé les prétoires, c'est davantage sous l'angle du « contournement » possible, par le recours à cette technique, de l'interdiction de recevoir plus de trois pouvoirs.

En 2002, la cour régulatrice devait toutefois tarir ce débat en affirmant qu'un mandataire, afin de ramener le nombre de ses pouvoirs à celui légalement autorisé peut, avant le vote de l'assemblée générale des copropriétaires, user de la faculté de subdéléguer les pouvoirs qui lui avaient été octroyés par l'un de ses mandants (Civ. 3e, 18 déc. 2002, Bull. civ. III, n° 269).

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

En posant, dans l'arrêt de censure rapporté, le principe de l'autorisation de la subdélégation sauf interdiction, la haute juridiction fait application de la théorie générale du mandat et, plus spécifiquement, de l'article 1994 du code civil.

Cet arrêt retiendra aussi l'attention, en ce qu'il précise :

* que le pourvoi formé au nom du syndicat des copropriétaires par une personne n'ayant plus la qualité pour le représenter est irrecevable ;

* que c'est à la date de l'assemblée générale dont il est demandé l'annulation qu'il y a lieu de se placer pour examiner si, oui ou non, le compte séparé était ouvert.

Gabriel Neu-Janicki - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...