Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 6 octobre 2011 à 15h30

Crédit immobilier : Avant de signer pensez à négocier !


Joël Boumendil

Biographie Joël Boumendil débute sa carrière dans le secteur du courtage en immobilier en 1987. Après avoir évolué au sein de plusieurs fonctions et s’être forgé une expérience professionnelle solide, il décide de fonder le groupe ACE en 1995. En 2008, Joël Boumendil donne une nouvelle impulsion à ACE en lança ...Lire la suite

Un bien immobilier est une acquisition très lourde financièrement. Par conséquent, le choix et la négociation du crédit immobilier lié à cette acquisition sont essentiels. La variation de quelques points du taux de crédit peut au final faire varier le coût total du prêt de plusieurs milliers d’euros ! Sachant cela, je vous encourage à négocier au mieux le taux de votre crédit immobilier auprès de votre établissement financier.

Pour bien négocier, il est important de savoir comment les banques se financent pour ensuite prêter aux particuliers. L’argent dont les banques disposent est tout d’abord emprunté auprès de l’Etat sous forme d’OAT - Obligations Assimilables du Trésor. Les banques empruntent ainsi à l’Etat les montants souhaités par leurs clients et négociés à des taux d’intérêt plutôt bas. Ils prêtent ensuite ces montants aux particuliers à la recherche d’un crédit immobilier à un taux d’intérêt plus élevé afin de se rémunérer. Comme tous bons commerçants, les banques se laissent toujours une certaine marge de négociation. Sachant cela, l’emprunteur a tout intérêt à entrer en négociation avec son conseiller. Ainsi, si vous constatez une baisse récente de l’OAT, utilisez cet argument afin de négocier un meilleur taux.

Pour bien emprunter, comparez !

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Avant de souscrire un prêt immobilier, il est fortement recommandé de consulter plusieurs banques, afin de négocier avec chacune d’entre elles et de comparer les différentes offres à disposition. Cependant, comparer deux offres de prêt s’avère compliqué, car les taux d’intérêts affichés dans les offres sont bien souvent « nominaux », c’est-à-dire qu’ils ne prennent en compte aucun frais : frais de dossier, assurance, garanties... La seule solution fiable pour comparer plusieurs offres est de tenir compte du « coût total du crédit ». Pour le calculer, multipliez la mensualité par le nombre de mois du crédit et ajoutez-y les frais de dossiers et les frais de la garantie. Faites le même calcul pour toutes vos offres de prêt et comparez ! Par ailleurs, sachez que selon votre « profil emprunteur », la banque sera plus ou moins ouverte à la négociation. Pour les banques, l’emprunteur idéal a des revenus annuels élevés (supérieurs à 35 000 € par mois), un apport personnel supérieur à 20% du montant emprunté, une situation professionnelle stable (retraité ou en CDI) et est plutôt jeune (la tranche 20-40 ans est privilégiée). Si vous remplissez un ou plusieurs de ces critères, vous pourrez plus facilement négocier un taux de crédit immobilier intéressant. Dans le cas contraire, ne baissez pas les bras, l’argumentation fonctionne aussi : à vous de prouver à votre banquier tout l’intérêt qu’il a à investir dans votre projet !

Enfin, sachez que si la négociation n’est pas votre point fort, faire appel à un courtier en crédit immobilier pourra vous épargner cette étape et vous faire gagner du temps. En effet, leur métier est de vous obtenir le prêt le plus intéressant selon votre profil et votre projet. N’hésitez donc pas à les solliciter.

Joël Boumendil - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/10/2011 à 15:53 par fred

    "La variation de quelques points du taux de crédit peut au final faire varier le coût total du prêt de plusieurs milliers d’euros". Oui et si vous reportez votre achat immobilier dans 2 ou 3 ans, les prix immobilier en baissent vous feront gagner encore beaucoup plus d'argent! Donc attendre pour ne pas achetez au plus haut de la bulle immobilière!

  • 0 Reco 08/10/2011 à 15:49 par fred

    "si vous constatez une baisse récente de l’OAT, utilisez cet argument afin de négocier un meilleur taux" N'importe quoi!!! Les banques françaises doivent augmenter leurs font propre imposé par 'Bales 3'. Ainsi même si l'OAT diminue, les banques doivent augmenter leurs marges.

  • 0 Reco 08/10/2011 à 15:46 par fred

    "L’argent est tout d’abord emprunté auprès de l’Etat" N'importe quoi!!! Les banques sont PRIVEES et se financent auprès de la BCE qui fixe les taux directeurs.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...