Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 29 juin 2016 à 14h33

Crédit : le meilleur banquier, c'est votre courtier !


Pascal Beuvelet

Biographie Président Fondateur d’In&Fi Crédits http://www.inandfi-credits.fr/ Promoteur depuis 1975, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’ ...Lire la suite

Pour obtenir les meilleures conditions de crédits, il faut pouvoir à un instant T être en capacité de comparer toutes les offres du marché. Seuls les courtiers d’envergure nationale sont en capacité de faire cette comparaison pour vous.

C’est clair et sans aucune ambiguïté, toutes les banques, sans exception, sont résolument prêteuses et les conditions d’octroi sont inchangées.

J’en profite pour rappeler que les banques françaises ont le plus faible pourcentage européen de crédits impayés (inférieur à 1%). Ce qui prouve que le rapport endettement sur solvabilité est rigoureusement appliqué.

Cependant, s’il s’agit d’obtenir les meilleures conditions de crédits (montant, taux, durée, garantie), il n’est pas certain que ce soit dans votre agence bancaire locale, bien qu’elle vous offre ses meilleurs services.

Votre banque est une entreprise comme les autres, elle doit conserver ses marges. Les taux sont au plus bas et la concurrence est rude. Les agences respectent les consignes et les offres promotionnelles de prêts sont spontanément réservées aux clients entrants. Votre qualité de client historique ne vous donne pas forcément accès à ces meilleures propositions. C’est dommage, mais c’est une réalité.

Emprunteur potentiel dans votre banque, vous devez aussi savoir que dans votre agence les pouvoirs d’engagements sont toujours limités tant au niveau du taux à accorder que du montant à financer ou du ratio d’endettement sur solvabilité.

Si, pour l’exemple le plus simple, la limite d’engagement est à 150.000 euros et que votre demande de prêt est d’un montant supérieur, vous obtiendrez une réponse de principe "pour moi ça passe".

Pour être clair, cela veut dire que votre dossier devra obligatoirement être présenté à un comité, qui seul valide l’octroi du prêt. Son accord est indispensable à l’émission de l’offre de prêt qui formalise l’accord de la banque sur les conditions de son prêt (montant, durée, taux, garanties). Il en est de même si vous sollicitez un taux inférieur aux pouvoirs d’engagement de votre interlocuteur.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cette procédure interne très sécuritaire est propre à chaque établissement de crédits. Inconvénient, elle augmente les délais de réponse surtout si le comité juge que le dossier qui lui est présenté est incomplet ou imprécis.

Comparer toutes les offres du marché

Pour obtenir les meilleures conditions de crédits, il faut pouvoir à un instant T être en capacité de comparer toutes les offres du marché. Seuls les courtiers d’envergure nationale sont en capacité de faire cette comparaison pour vous.

Ainsi, chez In&Fi Crédits, avec plus de 8.500 dossiers de crédits réalisés en 2015 nous traitons majoritairement avec les plateformes crédits des banques, là où les directeurs disposent des pouvoirs d’engagement les plus élevés en matière de montant de prêt et de niveau des taux. C’est un gain de temps et d’économie pour nos clients emprunteurs !

C’est cette puissance de production croissante des courtiers qui leur permet de négocier quasiment toujours de meilleures conditions de crédits pour un client, y compris dans sa propre banque !

Et même si votre banque vous refuse votre crédit, tout n’est pas forcément perdu. Chez In&Fi Crédits, il est fréquent que nous obtenions, pour un emprunteur dans sa propre banque, un crédit qui lui a été antérieurement refusé.

Mais le gain financier sur le crédit n’est qu’un des avantages proposés par les courtiers qui ont bien compris que pour conquérir le maximum de clients il faut leur faire économiser de l’argent sur tous les postes de leur opération de financement.

Une assurance de prêt bien négociée permet elle aussi de belles économies. Moins gourmands que les établissements de crédits en termes de rémunération, les courtiers comparent aussi les offres d’assurance et obtiennent les meilleures garanties au meilleur coût. Il faut dire que l’enjeu financier est de taille pour l’emprunteur !

En effet, l’assurance de prêt peut représenter jusqu’à 25 % du coût total du crédit immobilier. Par exemple, pour un crédit de 200.000 euros sur 20 ans, le taux d’assurance varie de 0,10% à 0,40% pour un homme de 35 ans. Selon le contrat souscrit et le profil, ce coût peut varier de 4.000 euros à 16.000 euros, soit du simple au quadruple !

UFC-Que Choisir l’a bien compris et indiquait déjà dans une étude d’août 2013 : "Seule l’intervention des courtiers en crédit, disposant d’un pouvoir de négociation avec les banques, semble faciliter la souscription d’une assurance emprunteur déléguée".

Le recours au service d’un courtier pour obtenir un financement quel qu’il soit est un acte de bonne gestion. Interroger un courtier ne vous coûtera rien. Le législateur lui interdit de prétendre à une rémunération sans que vous l’ayez mandaté pour rechercher un crédit. Il ne sera payé qu’au résultat, c’est-à-dire après que vous ayez obtenu le crédit et qu’il ait été débloqué.
Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Pascal Beuvelet - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...