Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 19 août 2015 à 14h02

Déménagement : alléger la note en changeant d'assurance habitation


Diane Larramendy

Biographie Diane Larramendy, diplômée de l’École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales (ESSEC) et de l’INSEAD, est la Directrice Générale du comparateur d’assurances www.lelynx.fr. La mission de LeLynx.fr est d’aider les Français à mieux s’orienter dans le monde de l’assurance pour trouver le con ...Lire la suite

Un changement de domicile est souvent synonyme de cartons, de camions, de frais et de formalités administratives. Mais il existe un poste de dépense sur lequel il est possible de faire des économies en déménageant : l’assurance habitation.

3 millions de Français ont déménagé en 2014, dont 1 million en faisant appel à un professionnel. Quand on sait que l’enveloppe moyenne se situe autour de 3 000 € pour une maison de 100 m2, on imagine aisément que cette période est plus propice aux restrictions qu’à l’euphorie budgétaire. Pourtant, depuis janvier 2015, les assurés dont le contrat d’assurance habitation a plus d’un an peuvent résilier sans motif et sans frais dans le cadre de la loi Consommation. Déménager peut donc aussi rimer avec économiser ! Explications.

Un déménagement implique un « changement de situation » (superficie, situation géographique, valeur du logement…) et influe logiquement sur la prime d’assurance. Lorsque cette dernière augmente et n’est plus compétitive sur le marché, il devient urgent de trouver une couverture plus adaptée. Et bonne nouvelle pour les assurés éligibles : la loi Consommation impose au nouvel assureur de prendre en charge la totalité des démarches de résiliation. Un gain de temps et d’argent non-négligeable, notamment pour les citadins, qui sont plus de la moitié à considérer un déménagement comme « un moment de stress » et « une contrainte ».

Invoquer un changement de situation

Mais qu’en est-il des Français qui viennent de déménager et dont le contrat a moins d’un an ? Ils peuvent toujours invoquer le changement de situation et en profiter pour résilier. Dans un délai maximum de trois mois, la démarche impose d’envoyer un courrier recommandé à l’assureur, en précisant le souhait de rompre le contrat, ainsi que les justificatifs du déménagement. Attention, même les assurés qui souhaitent conserver leur assurance après avoir déménagé doivent obligatoirement déclarer leur changement de situation ! Les primes étant calculées en fonction de l’évaluation du « risque » que l’habitation présente pour l’assureur, continuer à payer une formule adaptée à son ancien logement expose l’assuré à un refus de remboursement en cas de sinistre, mais également à une résiliation pour déclaration frauduleuse.

Un déménagement est donc un instant propice pour se replonger dans son contrat habitation, étudier attentivement les différentes garanties qu’il contient et estimer leur réelle nécessité. Une fois les nouveaux besoins déterminés, il faut encore traquer les doublons, identifier les manques à combler et obtenir un tarif plus avantageux chez un nouvel assureur. Le meilleur moyen de faire des économies est alors de se mettre au fait des prix du marché en comparant les offres en temps réel. En cela, Internet et les comparateurs d’assurance ont révolutionné le déménagement : le faisant passer d’une corvée onéreuse à une opportunité de réinvestir dans son nouveau logement.

Diane Larramendy
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...