Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 15 décembre 2014 à 15h29

Dispositif Pinel : Où en est-on ?


Pierre Nechelis

Biographie Pierre Nechelis est titulaire d’une maîtrise de droit, d’un MBA et du DES « Gestion de Patrimoine » de l’université de Clermont-Ferrand. Il a démarré sa carrière professionnelle dans la gestion d’actifs. Il a ensuite exercé, pendant 9 ans, le métier de conseiller en gestion de patrimoine, ...Lire la suite

Le dispositif Pinel a vocation à remplacer le dispositif Duflot. Si les grandes lignes de la loi semblent arrêtées dans le cadre de la loi de finance pour 2015, quelques incertitudes subsistent encore.

Le gouvernement avait annoncé de nouvelles mesures concernant l’immobilier l’été dernier. L’une d’entre elles consistait à assouplir le dispositif Duflot afin de relancer la construction de logements neufs. Les contours du dispositif Pinel ont, par la suite, été dévoilés dans le projet de loi de finance pour 2015.

En substance, l’investisseur bénéficie toujours d’une réduction d’impôt calculée sur le montant du bien en contrepartie d’un engagement de location. Alors que la durée d’engagement de location était de neuf ans dans le cadre de la loi Duflot, elle pourra être de six, neuf ou douze ans dans celui de la loi Pinel. Alors que le taux de la réduction d’impôt était de 18% en Duflot, il sera fonction de la durée d’engagement de location en Pinel. Ainsi, la réduction d’impôt sera de 12% pour un engagement de louer de six ans, de 18% pour une durée de neuf ans et de 21% pour une durée de 12 ans.

Autre nouveauté introduite, la possibilité de louer à des ascendants ou des descendants, ce qui n’était pas possible dans le cadre de la loi Duflot. Enfin, pour les investissements réalisés par le biais de SCPI, la réduction d’impôt sera désormais calculée sur la totalité de l’investissement contre 95% pour les SCPI Duflot.

A ce stade, une incertitude concerne deux points. Concernant l’entrée en vigueur du texte premièrement. Le projet de loi initial prévoyait une application à partir du 1er septembre 2014. Le texte a été amendé par le Sénat pour une entrée en vigueur au 1er Janvier 2015. Par ailleurs, le Sénat a limité la possibilité de louer à des descendants ou ascendants, en suspendant le bénéfice de la réduction d’impôt pendant une telle location et en la limitant aux trois premières années du dispositif.

Il ne faut pas perdre de vue que le dernier mot revient à l’Assemblée Nationale. Pour autant cette dernière pourrait se ranger à l’avis du Sénat.

Au-delà des discussions parlementaires, il ne faut pas perdre de vue deux éléments macroéconomiques. Tout d’abord, les taux d’intérêt ne cessent pas de baisser, ce qui rend l’investissement immobilier d’autant plus accessible. Enfin, la construction est elle aussi en recul continu, ce qui exercera sur le moyen - long terme des pressions à la hausse sur les prix car la demande de logements, ne cesse pas, elle d’augmenter.

Notre guide gratuit sur la loi Pinel pour réduire ses impôts... >>

Pierre Nechelis - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 19/12/2014 à 17:06 par autoentrepeneurencolere

    Vous ne parlez pas des énormes charges et taxes que l'on va maintenant faire payer aux autoentrepeneurs, ces gens qui essaient de faire autre chose que venir aux heures de bureau dans une boite pour relancer l'économie française.
    Le gouvernement français n'a vraiment rien compris ou fait exprès.

  • 0 Reco 17/12/2014 à 14:26 par défisc mon oeil

    Quand est-ce que le français moyen va comprendre que ce qu'il gagne en defisc est perdu dans le prix d'achat avec ces dispositifs....Il n'y a que les intermédiaires qui se gavent.

  • 0 Reco 17/12/2014 à 11:57 par Patrick

    c'est ce que posent comme question les investisseurs. Où est la rentabilité?

  • 0 Reco 17/12/2014 à 11:36 par Robert

    elle est où la différence majeure avec le Duflot???

  • 1 Reco 16/12/2014 à 10:29 par Bacho

    "...papy-poof..."
    Oui, dans 40 ans. Ce qui laisse le temps de rentabiliser une opération immobilière. voire 2... ou plus si affinité.
    De toute façon, ceux qui ne font rien, ne doivent pas s'attendre à ce que ça tombe tout cuit dans le bec. On a toujours une excellente raison de remettre à plus tard (ou jamais) ce que l'on ne sait pas (ou mal) faire.
    La loi Pinel ce n'est pas la panacée, mais c'est mieux que rien.

  • 0 Reco 15/12/2014 à 17:31 par Friand

    Les taux bas favorisent les PRIX hauts.

  • 0 Reco 15/12/2014 à 17:31 par Friand

    "Tout d’abord, les taux d’intérêt ne cessent pas de baisser, ce qui rend l’investissement immobilier d’autant plus accessible."

    FAUX : Les taux bas favorisent les taux hauts, donc à moins de bien négocier ou d'avoir du rendement locatif...

    "Enfin, la construction est elle aussi en recul continu, ce qui exercera sur le moyen - long terme des pressions à la hausse sur les prix car la demande de logements, ne cesse pas, elle d’augmenter."

    FAUX : Après le baby-boom on a le papy-boom. Et après le papy-boom... ben on a le papy-poof. La démographie va naturellement conduire à une augmentation de l'offre et la libération d'un grand nombre de logements.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...