Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 15 novembre 2013 à 12h10

Il n'est pas trop tard pour réduire votre impôt sur le revenu 2013


Caroline Couzineau

Biographie Fiscaliste de formation, Caroline Couzineau a développé une expertise toute particulière en fiscalité immobilière. Elle conseille des promoteurs, des marchands de biens, des foncières, des conseillers en gestion de patrimoine et assiste des particuliers dans leur investissement immobilier. Elle est ...Lire la suite

Il vous reste un mois et demi pour réduire votre impôt sur le revenu 2013, que vous paierez en 2014. Si ce choix de l’investissement immobilier peut être judicieux, ce d’autant qu’il existe plusieurs types d’investissements « en catalogue », des précautions doivent être prises.

Il existe différents types d’investissements immobiliers possibles de réaliser avant le 31 décembre 2013 :

- Duflot : il s’agit d’un investissement dans des logements neufs destinés à la location pendant au moins neuf années. Le locataire doit y établir sa résidence principale, les loyers sont plafonnés et il existe des conditions de ressources du locataire. La réduction est de 18 % du prix de revient (dans la limite de 5 500 € le m²) sans pouvoir dépasser globalement 300 000 €.

Vous trouverez toute les informations concernant le dispositif Duflot en téléchargeant notre guide gratuit : Cliquez-ici

- Malraux : il s’agit d’un investissement dans des opérations de restauration immobilière dans certains quartiers urbains. Le logement doit être donné en location pendant au moins neuf années à un locataire qui y établir sa résidence principale. La réduction est de 22 % du montant des travaux plafonnés à 100 000 € par an, et 30 % si le bien est dans une zone sauvegardé.

- Censi-Bouvard : il s’agit d’un investissement dans un logement situé dans une résidence services (type résidence de tourisme, maison de retraite, résidence étudiants…) avec engagement de donner en location meublée pendant au moins neuf années. La réduction d’impôt est de 11 % du prix de revient plafonné à 300 000 €. Ce type d’investissement permet aussi de récupérer la TVA d’acquisition.

Concernant cet investissement, une simulation gratuite est disponible, pour y accéder cliquez-ici

- Investissement dans des logements sociaux outre-mer : il s’agit d’un investissement dans un logement situé outre-mer et qui doit être donné en location pendant au moins cinq ans à un organisme de logement social. La réduction d’impôt est de 50 % du prix de revient du logement, mais la réduction doit être rétrocédée à hauteur de 65 % de son montant à l’organisme de logement social.

Quelques recommandations à suivre

- Année au titre de laquelle vous pourrez bénéficier de la réduction d’impôt : la réduction d’impôt est accordée non pas l’année au titre de la signature du contrat d’acquisition, mais l’année au titre de laquelle l’immeuble est achevé. Ainsi, si vous signez une vente en état futur d’achèvement (VEFA) en décembre 2013, vous n’aurez la réduction d’impôt que l’année d’achèvement de l’immeuble, par hypothèse en 2014. Mieux vaut donc plutôt choisir un programme pour lequel les travaux sont bien avancés. Cela vaut pour les investissements Duflot, Censi-Bouvard et les logements sociaux outre-mer.

En revanche, pour l’investissement Malraux, la réduction d’impôt est accordée l’année au titre de laquelle les travaux sont payés. Vous pouvez donc trouver des investissements Malraux qui vous permettront d’avoir la réduction d’impôt dès l’année 2013 si les travaux sont payés avant le 31 décembre 2013. Il vous est aussi possible de bénéficier de la réduction d’impôt sur deux voire parfois même trois années étant donné que le paiement des travaux se fait souvent de manière échelonnée.

- Attention au plafonnement des niches fiscales : les investissements Duflot et Censi-Bouvard rentrent dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 €. Pour l’investissement dans les logements sociaux outre-mer, le plafonnement est de 18 000 €. En revanche, l’investissement Malraux est sorti du plafonnement des niches fiscales depuis l’année 2013.

- Vous pouvez aussi privilégier de souscrire aux parts d’une société civile de placement immobilier (SCPI) qui présente le double avantage d’investir des sommes plus modestes tout en bénéficiant des mêmes réductions d’impôt et d’être déchargé de la gestion qui est généralement confié à une établissement financier. Cela est possible pour les investissements Duflot, Malraux, logements sociaux outre-mer, mais pas pour les investissements Censi-Bouvard qui doivent nécessairement être réalisés en direct.

Caroline Couzineau - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 26/12/2013 à 19:14 par Jedefiscalise.com

    Il est à noter qu'il est aussi possible de défiscaliser sans plafond en Monument Historique, à travers l'acquisition d'un appartement à usage locatif, dans un immeuble classé ou inscrit entièrement restauré.

  • 0 Reco 15/11/2013 à 19:04 par Locataire

    je prends ma ville Bergerac, qui a été sinistré en Sellier maintenant éligible en Duflot (je croyais que cela concernait que les secteurs tendus) annoncent des loyers supérieurs au marché alors que théoriquement la loi avait prévu -20%. Encore des logement qui vont rester vacants et des investisseurs qui vont pleurer.

  • 0 Reco 15/11/2013 à 15:50 par Robert

    S'il y en a encore pour croire que ce type de dispositif se retrouveront gagnants au bout de neuf ans....On gagne en impôt, on perd de l'autre. Les seuls gagnants pour sûr sont les intermédiaires.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...