Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 4 novembre 2016 à 15h57

Je vous recommande d'acheter


Pascal Beuvelet

Biographie Président Fondateur d’In&Fi Crédits http://www.inandfi-credits.fr/ Promoteur depuis 1975, membre fondateur du réseau Century 21 en France, Pascal Beuvelet maîtrise l’immobilier et la franchise. Au fait des problématiques des particuliers dans le financement de leurs acquisitions immobilières, il s’ ...Lire la suite

Investisseur immobilier compulsif depuis plus de 40 ans et donc nécessairement emprunteur, je n’ai jamais été déçu par mes décisions d’achat et clairement avec le temps je me suis enrichi.

Certes, les temps ont bien changé entre l’époque où j’empruntais à long terme à 14% et aujourd’hui où des emprunteurs obtiennent un prêt sur 20 ans négociés au taux exceptionnel de 1,08%.

Désormais, nous ne bénéficions plus de cette croissance inflationniste qui augmentait les prix et aussi nos salaires. Quel bonheur d’avoir des revenus qui augmentent régulièrement alors que les remboursements des crédits restent bloqués à la mensualité initiale.

Aujourd’hui, la donne est totalement différente : - La croissance peine à atteindre les 1,5% et l’inflation est de 0,4% en France - Il y a ce dramatique chômage qui touche plus de 10% d’entre nous et dont nous ne voyons aucun signe de diminution - Il y a la fiscalité toujours plus lourde

Ce que je vois, c’est que nous nous appauvrissons et mon sentiment est largement confirmé par la déclaration d’Emmanuelle Cosse, notre ministre du Logement et de l'Habitat durable, qui dit que désormais plus de 65% des français sont éligibles à un logement social. Ce chiffre effarant est le constat d’une très grave régression et ce sont les classes moyennes, porteuses de nos équilibres, qui en font les frais.

Dans cette situation alarmante et majoritairement identifiée comme durable, je relève des points positifs qui sont de nature à faciliter l’achat immobilier.

- Une constante augmentation du pouvoir d’achat. Contrairement à ce que beaucoup pensent, les salaires évoluent plus vite que l’inflation. Nous n’atteignons plus les 3% d’avant crise de 2008. L’évolution moyenne de 2016 n’est mesurée qu’à 2,4%. Cependant et compte tenu d’une inflation mesurée à 0,4% le pouvoir d’achat continue de progresser.

- Une formidable baisse des taux. La baisse des taux observée sur cette seule année 2016 est tout bonnement incroyable. Ainsi à mensualité identique, un emprunteur d’octobre 2016 peut obtenir un prêt 7% plus important qu’un emprunteur de janvier. Je n’ai jamais constaté un tel écart en seulement 10 mois !

Dans ces conditions, aujourd’hui encore, je recommande à tous ceux qui disposent d’une situation stable et des moyens pour acheter un bien immobilier de le faire. Je n’ai pas peur de cette recommandation.

Les taux sont au plus bas, il est peu vraisemblable qu’ils aillent beaucoup plus bas. Aussi, aujourd’hui vous avez l’opportunité d’acheter avec les meilleures conditions d’endettement. Vous pouvez différer votre achat en imaginant que cette configuration des taux bas est durable et que les prix de l’immobilier pourraient encore baisser. Possible, mais pas si certain et peut-être une erreur d’appréciation.

Je sais par expérience qu’inflation et taux de crédits sont intimement liés. Donc, dans le cadre d’un retour même modique de l’inflation (entre 1,5% et 2%) tous ceux qui empruntent aujourd’hui à taux fixe sont assurés d’un renchérissement de leur patrimoine immobilier. Les locataires ne bénéficieront pas de cette aubaine, bien au contraire.

Sur le plan patrimonial et particulièrement du placement de l’épargne, nous savons tous que les rendements sont misérables, même les plus risqués. Aujourd’hui, l’investissement immobilier dans l’achat de son propre logement est sans aucun doute le placement le moins risqué et surtout le plus rentable s’il y a un redémarrage de l’inflation.

Enfin et cet argument n’est pas le moindre, ne comptez pas trop sur notre puissance publique surendettée pour vous loger dans les meilleures conditions possibles. Tôt ou tard les multiples, disparates et onéreuses politiques du logement social seront revues pour plus d’économie et dans ce domaine je fais mien l’adage boursier qui dit que "Tout ce qui est soutenu fini par s’écrouler".

Dès lors, seule la constitution financière au fil temps de la propriété de votre propre logement vous permettra d’imaginer plus sereinement l’avenir avec l’espoir de ne dépendre que de vos propres décisions.

Si vous êtes en capacité d’acheter, c’est toujours le bon moment mais aujourd’hui, sur le plan de l’endettement, c’est sans aucun doute le meilleur moment.

Pascal Beuvelet - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/11/2016 à 18:58 par franckblack

    C'est lui qui le dit : je fais mien l’adage boursier qui dit que "Tout ce qui est soutenu fini par s’écrouler".

    donc plus de PTZ et loi Pinel = baisse des prix !!!!

    Alors pourquoi ce serait le moment d'acheter au prix fort?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...