Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 8 juillet 2016 à 18h22

L'immobilier est de plus en plus sur Internet


Hervé Parent

Biographie Hervé Parent est consultant, spécialiste du marketing immobilier. Auteur de l’ouvrage Le Marketing de l’Immobilier, Dunod. Gérant du cabinet de conseils HP Conseils, il effectue de nombreuses missions dans le secteur de l’immobilier. Fondateur du salon RENT- Real Estate & New Technologies, le salon ...Lire la suite

17 millions d'internautes immobiliers. C’est ce que montrent les chiffres communiqués par l’institut Médiamétrie à l’occasion du Forum annuel de la FF2i – Fédération française de l’Internet immobilier.

L’immobilier est de plus en plus sur Internet, c’est ce que montrent les chiffres communiqués par l’institut Médiamétrie à l’occasion du Forum annuel de la FF2i – Fédération française de l’Internet immobilier. Chaque mois, près de 17 millions de Français, soit 33% de la population de plus de 15 ans se rendent sur un site ou une application dédiés à l’immobilier. Ces chiffres sont considérables et on notera, ce qui étonne certains, que les Français sont parmi les grands consommateurs mondiaux d’Internet immobilier avec un taux de couverture de 20 % contre 13% pour les Américains. Cette tendance de fond existe depuis plusieurs années, mais ce qui est nouveau est la prise de conscience des professionnels. Ils étaient 184 au Forum de la FF2i et 3.500 sont attendus au RENT- Real Estate & New Technologies qui se teindra à La Villette en novembre. Les grands réseaux font du digital leur priorité stratégique et leur axe de communication. Les plus grands promoteurs ouvrent des incubateurs pour les start-up et y prennent des participations. Les colloques et conférences se multiplient… La réalité des professions immobilières est bien loin de l’image traditionnelle et poussiéreuse qui perdure parfois.

Quel impact sur le secteur ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La digitalisation des professions immobilières qui est en route va-t-elle conduire à une recomposition du secteur ? Aujourd’hui, la mode est à la très redoutée uberisation, c’est-à-dire à une destruction du secteur par des individus travaillant à très bas prix, sans structure et en marge de la réglementation. C’est l’inverse qui peut restructurer l’industrie immobilière. Apporter un service à haute valeur ajoutée et performant sur Internet, le faire savoir, maîtriser les innovations technologiques, tout cela demande des investissements lourds et des équipes qualifiées. Les réseaux d’agences, les grands administrateurs de biens, les promoteurs nationaux ont entamé leur mue digital avec comme objectif de gagner des parts de marché. S’ils y réussissent, cela sera au détriment des plus petites structures qui ne pourront pas suivre le mouvement. Vera-t-on à terme un secteur, aujourd’hui atomisé, dominé par quelques très grands acteurs ?

Hervé Parent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 10/07/2016 à 09:55 par rorororo

    Parent prêche pour son petit business. Mais derrière c'est le pipo intégral.
    "Apporter un service à haute valeur ajoutée"... voila le problème! Car déjà dans le principe l'intermédiation dans la transaction n'a AUCUNE valeur ajoutée. Il faut que le législateur nous débarrasse de ces commerciaux qui raillent le parquet. Obligation du vendeur de déclarer la mise en vente de son bien auprès d'un service de l'état (avec engagement de signaler la vente effective du bien, sans aucun frais ni taxe). De fait un fichier national sera constitué et accessible à tous (y compris à nos commerciaux morts de faim), en temps réel (finis les fichiers à Papa). Ce faisant tout un chacun pourra faire son propre baromètre, ses propres stats (finies les stats pipotées par les réseaux professionnels, voire par l'INSEE). Les commerciaux pas-professionels-pour-un -sou, qui veulent proposer leur service (visites, mandats de recherche etc.) seront libres de facturer leurs services comme ils l'entendent. Les commerciaux n'auront besoin d'aucun diplôme particulier, car la paperasse sera effectuée en amont (service de l'état) et en aval (notaires). Le plus important : les acheteurs et vendeurs pourront directement se mettre en relation évidemment via le fichier national. Enfin un marché transparent !

  • 1 Reco 09/07/2016 à 19:03 par marc19

    L'agence immobilière de papa est morte .........


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...