Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmardi 6 janvier 2015 à 12h20

L'immobilier vers la révolution ?


Hervé Parent

Biographie Hervé Parent est consultant, spécialiste du marketing immobilier. Auteur de l’ouvrage Le Marketing de l’Immobilier, Dunod. Gérant du cabinet de conseils HP Conseils, il effectue de nombreuses missions dans le secteur de l’immobilier. Fondateur du salon RENT- Real Estate & New Technologies, le salon ...Lire la suite

Les évènements vraiment importants sont toujours imprévisibles : Qui avait annoncé la Révolution française ? L’invention de l’électricité ? Ou, plus près de nous, la chute du prix du pétrole ? Alors pour imaginer ce que sera l’avenir de l’immobilier, au lieu de livrer une énième prévision sur les prix qui sera, comme toutes les autres, probablement démentie par les faits, essayons de regarder au-delà de l’horizon.

Dans une interview au Financial Times du 31 octobre 2014, Larry Page, Co-fondateur et CEO de Google, dit que les maisons à un million de dollars de la Silicon Valley devraient valoir cinquante milles dollars, pas plus. Google est très impliqué dans le développement d’innovations dans de nombreux domaines, aussi on peut passer quelques instants à essayer de comprendre les visions de Larry Page, même si elles ressemblent à de la science fiction.

La révolution technologique va enfin bouleverser la construction des immeubles. Tous les ingénieurs le disent, les actuelles méthodes de construction relèvent de l’artisanat. Des innovations, comme les imprimantes 3D géantes ou la fabrication des bâtiments en usine, diviseront par dix le coût de la construction. La généralisation, tant attendue, du travail à distance, conjuguée avec de nouveaux modes de transport, videra les centres-villes où le prix des logements s’écroulera. La consommation collaborative appliquée à l’immobilier fera baiser le nombre de logements nécessaires et apportera une vision différente de la propriété. A quand l’Uber du logement ? Pour Larry Page, Internet, associé aux innovations technologiques à venir, conduit à une forte déflation ; les prix de l’immobilier n’y échapperont pas.

Cette dernière idée n’est pas de la science fiction. L’Europe est maintenant dans une zone de déflation généralisée. Tout laisse croire que cela va durer longtemps, comme c’est le cas depuis 20 ans au Japon. Cette déflation, inconnue en France depuis 1945, rend caduque nos raisonnements économiques et absurdes les prévisions basées sur les vieux modèles. Si les prix du logement baissent régulièrement sur une longue période, tous les mécanismes des marchés immobiliers devront être repensés. Quelle est la valeur d’un actif dont le prix va baisser de 2% par an pendant vingt ans ? Comment se comporteront vendeurs et acheteurs s’il y a un consensus sur une baisse durable ? Quelle banque prêtera pour acheter un bien dont la valeur risque de devenir inférieure au montant prêté ? Et que faire quand la valeur d’une maison devient négative, comme à Detroit où la municipalité paye pour les détruire ?

Hervé Parent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 07/01/2015 à 17:28 par robindestoits

    Les inepties sont celles de Larry Page qui est un trans-humaniste nomade convaincu pour qui l'attachement à la terre et au terroir n'a certainement que peu d'intérêts à ces yeux.

    En tous cas il est brillant, mais pour les prévisions immobilières, qu'ils laissent les gens vivre comme il entende dans leur maison et en famille.

  • 0 Reco 07/01/2015 à 16:36 par Mich69

    Que d'ineptie, et pourtant cela avait bien commencé : "Alors pour imaginer ce que sera l’avenir de l’immobilier, au lieu de livrer une énième prévision sur les prix qui sera, comme toutes les autres, probablement démentie par les faits,........"

  • 0 Reco 07/01/2015 à 10:12 par RobindesToits

    Les nouveaux bâtiments construit à bas coûts,ne remplacerons pas les beaux immeubles haussmannien à Paris, Victoriens à Londres et autres grattes ciel New-yorkais.

    Cela permettra surtout d'améliorer les marges des constructeurs en premier lieu.

    L'immobilier ne peut se penser comme le baril de brut qui monte et qui baisse pour tout le monde, le m2 à Paris et dans le cantal ne se compare pas pourtant il propose tous les deux un toit sur la tête.

    Sinon pour le logement collaboratif à l'année, il existe les hôtels.

  • 0 Reco 06/01/2015 à 23:11 par Friand

    Ces révolutions auraient effectivement un impact intéressant sur les mentalités.
    Si cela se concrétise on pourra oublier tout ce qui s'est fait jusqu'à présent et redéfinir l'investissement immobilier en partant de zéro.

  • 0 Reco 06/01/2015 à 19:30 par Robert

    Quelle est la valeur d’un actif dont le prix va baisser de 2% par an pendant vingt ans ? Comment se comporteront vendeurs et acheteurs s’il y a un consensus sur une baisse durable ? Quelle banque prêtera pour acheter un bien dont la valeur risque de devenir inférieure au montant prêté ?

    un commentaire MH!!!

  • 0 Reco 06/01/2015 à 19:05 par Robert

    No coment???


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...