Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 29 février 2012 à 09h02

Le goût de l'inattendu


Patrick Chappey

Biographie Patrick Chappey est entrepreneur dans l’immobilier depuis plus de 20 ans. Dans le cadre de la gestion de ses agences immobilières et Cabinets d’administration de biens, il s’est rendu compte qu’environ la moitié des propriétaires en France gérait eux-mêmes leur propriété immobilière pour des raisons ...Lire la suite

Les 4 et 5 février derniers avait lieu la première édition de « Paris face cachée », une animation proposée par la Mairie de Paris pour permettre à chacun de découvrir la capitale sous un angle inédit.

Naviguer sur la seine avec un bateau à moteur, visiter la salle de contrôle des feux rouges, pénétrer un temple de francs-maçons, découvrir les égouts et les entrailles d’une fontaine… les journées ne manquaient pas de suggestions. Elles étaient aussi révélatrice de la manière dont les villes veulent aujourd’hui apparaître aux yeux de leurs publics.

Les descriptions de monuments historiques, les rues piétonnes et autres équipements sportifs ne suffisent plus pour attirer. Désormais, c’est l’inédit, l’exclusif, l’inattendu, le « jamais vu » qui attire.

Certains y verront la conséquence d’une plus grande mobilité individuelle et donc d’un niveau d’exigence toujours plus élevé de la part de ceux qui voyagent. Chaque ville ne regarde-t-elle pas aujourd’hui ce que font les autres pour définir son programme d’animation ?

Pour d’autres, la multiplication des initiatives consistant à présenter la « face cachée » des choses est le signe d’une attente grandissante d’expériences émotionnelles de la part du public. Avoir vu, c’est bien. Ressentir, c’est mieux.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Face à des touristes qui ne veulent plus se contenter de ce que leurs guides leur recommandent et à des habitants qui veulent être étonnés par leur quotidien, que peuvent faire les responsables des villes ? Ne proposer que des activités capables de nourrir les conversations.

Patrick Chappey - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...