Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmercredi 25 février 2015 à 13h42

Les conditions seraient propices pour s'endetter. Décryptage


Pierre Nechelis

Biographie Pierre Nechelis est titulaire d’une maîtrise de droit, d’un MBA et du DES « Gestion de Patrimoine » de l’université de Clermont-Ferrand. Il a démarré sa carrière professionnelle dans la gestion d’actifs. Il a ensuite exercé, pendant 9 ans, le métier de conseiller en gestion de patrimoine, ...Lire la suite

Les crédits à taux fixe dépendent des taux longs (ceux auxquels s’endette l’Etat) alors que les crédits à taux variables dépendent des taux courts (ceux fixés par la Banque centrale). D’une manière générale les taux courts comme les taux longs dépendent de l’inflation et de la croissance économique.

En 2014, l’inflation était en moyenne de 0.51% ce qui est historiquement très bas. Ce chiffre pris isolément est une bonne nouvelle puisque les prix n’augmentent quasiment pas. Il ne faut pourtant pas perdre de vue que l’inflation est très faible parce que la croissance est atone et le chômage élevé.

La Banque Centrale Européenne (BCE) a notamment deux objectifs : contenir l’inflation en deçà de 2% et favoriser la croissance économique. Le premier objectif n’est pas un problème aujourd’hui. Quant au second, la BCE « fait tourner la planche à billets » pour inciter les banques à prêter davantage aux entreprises et aux ménages afin de relancer la croissance. Ainsi le principal taux directeur de la BCE se situe à 0.05% depuis septembre 2014 – du jamais vu pour les taux courts. En ce qui concerne les taux longs (ceux des emprunts d’Etat), on constate une baisse continue depuis fin 2013. L’Etat français s’endettait à 2.5% au 31 décembre 2013. Il s’endette à 0.6% en février 2015. La dette française donne ainsi confiance au marché qui n’hésite pas à souscrire nos obligations.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les taux courts comme les taux longs sont donc au plus bas depuis près de 70 ans. Cela se traduit dans les taux des crédits immobiliers puisque, à la mi-janvier, la moyenne des taux fixe et variable sur une durée de 15 ans était proche de 2.25%. On peut donc s’endetter à bon compte puisque l’argent n’est pas cher.

A court terme (moins d’un an), les perspectives de croissance économique restent limitées en Europe avec une inflation toujours aussi basse. Il est donc probable que les taux d’intérêts (courts et longs) restent bas.

Les taux devraient en toute probabilité remonter au cours des 15 ou 20 prochaines années, même s’il est impossible de prévoir précisément quand. Les conditions sont-elles donc propices pour s’endetter ? Oui, si cela s’inscrit dans le cadre d’une démarche patrimoniale globale (acheter sa résidence principale, investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite ou baisser ses impôts). Oui, à taux fixe si l’on considère que les taux sont historiquement très bas, et que la probabilité d’une hausse est bien plus élevée que celle d’une baisse.

Pierre Nechelis - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/03/2015 à 19:45 par locataire

    ça va finir comme en Espagne!!!!! surtout ne pas s'endetter.

  • 0 Reco 25/02/2015 à 19:49 par Crédit patates

    ils oublient de préciser une chose importante si vous avez emprunté X% de la somme pour acheter votre logement, quand les taux remonteront si votre bien perdr de sa valeur, la banque exigera le remboursement de la différence pour conserver le même ratio (encours du crédit / valeur du bien)

    Logement de 300K€ (crédit 80% du bien soit 240K€) si il y a baisse du marché immobilier de 10% votre bien ne vaut plus que 270K€ comme l'encours de votre crédit doit conserver la même proportion que le bien à rembourser votre gentil banquier exigera le remboursement de la différence.soit....

    roulement de tambour...

    la modique somme de 54K€

  • 0 Reco 25/02/2015 à 19:19 par PIERRE

    ça faisait longtemps, c'est le moment d'acheter.

  • 0 Reco 25/02/2015 à 19:14 par Joel

    taux bas -> prix haut

  • 0 Reco 25/02/2015 à 15:14 par Friand

    "Les taux devraient en toute probabilité remonter au cours des 15 ou 20 prochaines années"

    En gros les taux remonteront un jour. Quel scoop !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...