Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 13 mars 2014 à 18h13

Nullité du commandement de payer un loyer révisé non accepté


Gabriel Neu-Janicki

Biographie Avocat à la Cour, fondateur du Cabinet NEU-JANICKI, il est membre de la Royal Institution of Chartered Surveyor et dispose du statut de mandataire en transactions immobilières (Chartered Surveyor - MRICS). Son cabinet intervient principalement en droit de l'immobilier et en droit de la construction ...Lire la suite

Un commandement de payer visant la clause résolutoire est nul et de nul effet dès lors qu’il vise un arriéré de loyer basé sur le loyer révisé non accepté par le preneur.

La demande de révision du prix du loyer non acceptée par le locataire est totalement inefficace ; à défaut d’accord entre les parties sur le montant du loyer révisé, toute contestation doit être portée devant le juge des loyers commerciaux par application de l’article R. 145-23 du Code de commerce.

Le défaut de paiement par le locataire du loyer révisé non accepté et non fixé par le juge ne peut justifier l’application de la clause résolutoire. Les causes du commandement, qui vise un arriéré de loyer basé sur le loyer révisé, sont inexistantes et le commandement est déclaré nul et de nul effet.

Cour d’appel de Versailles, Chambre 12, 18 Février 2014 n° 13/01909

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Gabriel Neu-Janicki - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...