Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 9 janvier 2017 à 14h45

Opendoor, première licorne immobilière : vraie disruption ou pari risqué ?


Hervé Parent

Biographie Hervé Parent est consultant, spécialiste du marketing immobilier. Auteur de l’ouvrage Le Marketing de l’Immobilier, Dunod. Gérant du cabinet de conseils HP Conseils, il effectue de nombreuses missions dans le secteur de l’immobilier. Fondateur du salon RENT- Real Estate & New Technologies, le salon ...Lire la suite

La start-up californienne vient de lever 720 millions de dollars (680 millions d'euros) auprès de 53 investisseurs spécialisés dans l’innovation. Sa valorisation est maintenant supérieure à un milliard de dollars, moins de trois ans après sa création. Ce qui fait d’elle la première licorne du secteur immobilier.

Le modèle économique d'Opendoor est simple. L'activité de la start-up californienne, qui veut simplifier les transactions immobilières en accélérant le processus de vente, consiste à acheter très rapidement un bien en proposant au vendeur de le payer cash, et donc à bon prix. La société prend ensuite son temps pour revendre avec une marge. Le vendeur est libéré des incertitudes, contraintes et stress habituellement associés à une mise en vente. Il est également dispensé des formalités qui sont réalisées par Opendoor.

L’innovation technologique à l’origine du projet est un algorithme qui établit le prix d’achat à partir des données transmises par le vendeur, sans qu’Opendoor se déplace pour visiter. Un spécialiste local, l’équivalent de nos diagnostiqueurs, se rend quand même sur place pour valider l’état du bien. La transaction s’effectue ensuite totalement en ligne en moins de 48 heures. Le vendeur choisit la date à laquelle il quitte sa maison et encaisse le prix. Pour Opendoor, les frais d’acquisition sont ainsi réduits au minimum.

Déjà 4.400 biens vendus

Opendoor se charge également de la vente, avec un processus simplifié comportant notamment une garantie de 30 jours pendant laquelle l’acheteur peut renoncer, après avoir vécu dans le bien ! Sur son site Internet, Opendoor affiche déjà 4.400 biens vendus depuis sa création en mars 2014. C’est un chiffre faible pour les États-Unis, où les ventes de logements anciens sont supérieures à cinq millions par an. Mais c’est aussi un début impressionnant si l’on prolonge les courbes.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

On voit bien que le pari est risqué. Est-ce que les vendeurs sont prêts à baisser leurs prétentions dès lors que la vente est rapide et simple ? Est-ce qu’Opendoor pourra revendre vite et avec une marge suffisante ? Sinon, le stock d’invendus fera vite couler l’affaire… Si le modèle fait ses preuves à grande échelle, ce sera la première vraie rupture, disruption, du marché immobilier.

Hervé Parent - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...