Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsjeudi 13 octobre 2011 à 08h45

Pas si simple de revendre pour acheter : Le mécanisme du prêt relais


Joël Boumendil

Biographie Joël Boumendil débute sa carrière dans le secteur du courtage en immobilier en 1987. Après avoir évolué au sein de plusieurs fonctions et s’être forgé une expérience professionnelle solide, il décide de fonder le groupe ACE en 1995. En 2008, Joël Boumendil donne une nouvelle impulsion à ACE en lança ...Lire la suite

La période de transition entre la vente d’un bien immobilier et l’acquisition d’un nouveau bien peut être stressante. Comment assurer le financement de votre nouveau projet, alors que vous ne disposez pas encore des ressources financières générées par la vente de votre premier logement ? C’est pour opérer cette jonction délicate que le prêt-relais ou « achat-revente » a été créé.

Il comprend deux formules distinctes : le prêt relais « sec » et le prêt relais « jumelé ». Cette solution permet à votre banque de financer le paiement de votre second bien à votre place, en attendant la vente du premier.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

La formule du prêt « sec » est adaptée quand vous achetez moins cher que vous ne revendez. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’un nouveau crédit à long terme à la fin de votre prêt relais pour payer votre nouveau bien, puisque la vente du premier le financera entièrement. Ainsi, cette formule permet de vous financer seulement pour la période entre l’achat de votre second bien et la cession du premier. Le prêt-relais « sec » est donc de courte durée, souvent de 6, 12 ou 24 mois. C’est la formule la plus simple, mais aussi celle qui est la plus difficile à négocier. En effet, ce prêt reste une opération aussi lourde que la mise en place d’un prêt à long terme et moins intéressante pour les banques. Par conséquent, les taux d’intérêt sont plus élevés que pour un crédit immobilier classique.

La formule du prêt « jumelé » est appropriée lorsque vous achetez plus cher que vous ne revendez. Elle combine le prêt-relais avec votre prêt immobilier à long terme. Ainsi vous ne souscrivez qu’un seul crédit « deux en un », et lorsque votre prêt relais est remboursé, le crédit long terme démarre. Cela vous permet de rembourser une partie de votre crédit avec les ressources générées par la vente du premier bien, et ce, sans indemnités de remboursement. Notons que le prêt relais a une règle de fonctionnement spéciale : il ne s’amortit pas. Ainsi, pendant la durée de votre prêt, vous ne remboursez pas du tout le capital emprunté, mais les intérêts, sur une base mensuelle, trimestrielle ou à la fin du prêt. Le capital, lui, est remboursé au moment de la vente du logement. Afin de bénéficier d’un taux d’intérêt plus intéressant, je vous conseille de payer les intérêts mensuellement, plutôt qu’en une seule fois à la fin du prêt.

.

Joël Boumendil - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/10/2011 à 12:09 par antoine

    mais bon n'oublions pas ces fameuses agences immo et leur pote les courtiers et autres credits qui ont fortement encouragé les acheteurs debiles a se mettre dans la merde avec cette histoire de pret relais!!!!

    ce sont eux les premiers fautifs car ils ont jouer sur la grande naiveté des gens

  • 0 Reco 13/10/2011 à 12:06 par antoine

    bref cette histoire de pret relais, cest de la pure connerie, surtout en ce moment en periode de baisse de prix venant de commencer! Vous avez TOUT a perdre avec cela.

    1) vendez d'abord
    2) louer en attendant d'avoir vendu un appart de merde pas cher
    3) acheter

    faites les choses dans l'ordre

  • 0 Reco 13/10/2011 à 12:01 par antoine

    le pret relais est la cause numero deux de l'explosion des prix de l'immo. La cause numero un etant la fausse augmentation du pouvoir d'achat des acheteur, basé sur des taux exceptionnellement bas et les aides multiples de l'etat qui vont bientot disparaitre et tuerl'immo....

    En effet, un bon nombres d'acheteurs débiles (oui les acheteurs sont debiles , du moins ils l'etaient en 2010) ont acheté avant meme d'avoir vendu!!

    du coup ils ont imposé un certain prix pour la vente, et ne veulent strictement pas baissé car sinon il serait dans la merde!

    Ces imbeciles d'acheteurs (oui vous voyez pour une fois jen veux aux acheteurs, ca change hein?) ont acheté sans negocier des biens qui etaient surevalués: ilss e sont rués en 2010. Et la ils vedent leur prelier bien hors de prix, et n'y arrivent pas et campent sur leur position!!

    Mais je suis bien heureux qu'ils soinet dans la merde car ca leru servira de tres bonne lecon.. Ils sont pris les autres pour des cons, ont cru que les prix explosaient et montaient au ciel. Hors il n'en est rien!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...