Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 3 juillet 2015 à 14h10

Pinel : le marché repart


Pierre Nechelis

Biographie Pierre Nechelis est titulaire d’une maîtrise de droit, d’un MBA et du DES « Gestion de Patrimoine » de l’université de Clermont-Ferrand. Il a démarré sa carrière professionnelle dans la gestion d’actifs. Il a ensuite exercé, pendant 9 ans, le métier de conseiller en gestion de patrimoine, ...Lire la suite

Depuis le début de l’année, le marché de l’immobilier résidentiel neuf envoie des signaux plutôt positifs. Ceci s’explique par la conjonction de plusieurs phénomènes.

Tout d’abord, le sentiment est que la reprise économique est là. Les investisseurs ne se demandent plus combien de temps la récession va encore durer mais plutôt dans quelle proportion notre pays va profiter du redémarrage. Certains d’entre eux ayant attendu, ont franchi le pas, d’autant plus que d’une part les taux d’intérêt ont continué à baisser au cours des douze derniers mois et d’autre part leur imposition a fortement augmenté.

Enfin, le changement de fiscalité –Pinel ayant remplacé Duflot– a clairement été un élément déclencheur. Les ventes de logements neufs ont en effet augmenté de 10.4% au 1er trimestre 2014 par rapport au 1er trimestre de l’année précédente (source FPI – Fédération des Promoteurs Immobiliers de France). Surtout, les ventes de logements neufs en Pinel ont bondi de de 59.4% au cours de ce même trimestre par rapport au 1er trimestre 2014. Le dispositif Pinel est apparu plus incitatif et plus souple que le dispositif Duflot.

Concernant le zonage, certaines communes (Lille, Montpellier) ont été surclassées (passage en zone A) augmentant ainsi le rapport locatif. Les durées d’engagement de location ont été modulées (de 6 à 12 ans) avec pour corollaire un ajustement des réductions d’impôt (de 12 à 21%). Pour mémoire, le dispositif Duflot ne permettait qu’une seule durée (9 ans) et une seule réduction (18%). Enfin, il est possible de louer l’appartement à ses descendants et ascendants (à conditions qu’ils ne fassent pas partie du foyer fiscal) en Pinel, ce qui était impossible en Duflot. Très concrètement, le ticket d’entrée se situe en moyenne autour de 190 K€ pour un T2 ou un T3 situé dans une métropole régionale. On rappelle à ce sujet que la réduction est calculée sur le prix de revient de l’investissement plafonné à 300 K€.

Les contribuables, ne pouvant ou ne souhaitant pas se positionner sur un tel volume, ont toujours la possibilité d’investir par le biais de SCPI. La première SCPI Pinel a été lancée fin mai 2015 et d’autres devraient suivre. En général, lorsque le marché de l’immobilier direct se porte bien, la tendance est la même sur celui des SCPI.

On ne peut donc que se réjouir de cette embellie du marché immobilier neuf, surtout si on a à l’esprit que ce secteur participe à la création de la richesse nationale –le PIB– à hauteur de 8% (source FFB – Fédération Française du Bâtiment), ce qui a des implications importantes en terme d’emploi.

Notre guide gratuit sur la loi Pinel pour réduire ses impôts... >>

Pierre Nechelis - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...