Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 15 octobre 2012 à 16h05

Qui est le candidat idéal à l'emprunt immobilier ?


Joël Boumendil

Biographie Joël Boumendil débute sa carrière dans le secteur du courtage en immobilier en 1987. Après avoir évolué au sein de plusieurs fonctions et s’être forgé une expérience professionnelle solide, il décide de fonder le groupe ACE en 1995. En 2008, Joël Boumendil donne une nouvelle impulsion à ACE en lança ...Lire la suite

Trop vieux, trop jeune, pas assez riche, pas assez stable professionnellement, sans apport… Les banques avancent de multiples arguments pour expliquer leur refus ou leur frilosité d’accorder un prêt immobilier à un acquéreur potentiel. Alors, avez-vous le profil du candidat idéal ?

En 2012, les crédits immobiliers sont plutôt accordés à des couples sans enfant, âgés en moyenne de 30 à 34 ans, qui souhaitent acheter leur première résidence principale. Leurs revenus doivent se situer au-delà de 25 000 euros par an, à la fois pour l’emprunteur et pour le co-emprunteur. Le montant accordé se situe entre 150 000 et 200 000 Euros. Bien que le secteur public soit garant d’une certaine sécurité professionnelle, les salariés du secteur privés, souvent mieux rémunérés, continuent à intéresser les banques.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Depuis 2008, on s’aperçoit que les candidats à l’acquisition immobilière attendent quelques années de plus pour réaliser leur projet afin non seulement de se constituer un apport personnel, mais également de bénéficier de revenus plus importants. On constate également que la proportion de personnes empruntant seules ou ayant des profils atypiques diminue, même s’il existe des solutions adaptées pour leur permettre de trouver un financement approprié à leur situation.

En période de crise, les profils dits « atypiques » font figure d’exception, probablement parce qu’ils préfèrent d’eux-mêmes retarder leur projet ou estiment que leur demande de financement ne sera pas acceptée.

Il existe cependant des solutions pour chaque profil et il est tout à fait possible de réaliser un projet d’acquisition, à condition de prendre le temps de mettre en place les meilleurs montages financiers.

C’est bien souvent le montant des revenus moyens annuels du foyer qui sera déterminant pour devenir propriétaire. Depuis 2008, ce critère a été nettement réévalué. Aujourd’hui, 67% des candidats au crédit immobilier disposent d’un revenu mensuel disponible supérieur à 2 000 Euros alors qu’ils ne représentaient que 46% en 2008.

Le critère des revenus disponibles est d’autant plus crucial que les prix de l’immobilier ne cessent de grimper en flèche ! Conséquence immédiate : les sommes à emprunter sont de plus en plus importantes, avec un minimum à 100 000 Euros et un maximum à 400 000 Euros.

L’âge est également un critère important pour les banques : trop jeune, débutant dans la vie active, le primo accédant a plus de mal… Vous n’êtes pas assez stabilisé au niveau professionnel pour rassurer les banques. Mais trop âgé, aucune ne vous accordera de crédit sur 25 ans ou de crédit à taux variable. La tranche d’âge idéale semble se situer entre 30 et 40 ans.

Bien entendu, une banque ne vous demande pas de réunir tous ces critères mais plus votre profil s’en rapproche, plus vous êtes en mesure, non seulement de décrocher votre prêt, mais en plus à un taux intéressant.

Joël Boumendil - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...