Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 19 mai 2014 à 14h28

Résiliation du bail commercial par le syndicat des copropriétaires


Gabriel Neu-Janicki

Biographie Avocat à la Cour, fondateur du Cabinet NEU-JANICKI, il est membre de la Royal Institution of Chartered Surveyor et dispose du statut de mandataire en transactions immobilières (Chartered Surveyor - MRICS). Son cabinet intervient principalement en droit de l'immobilier et en droit de la construction ...Lire la suite

Le syndicat peut agir en vue de la sauvegarde des droits afférents à l’immeuble et notamment aux fins de voir respecter le règlement de copropriété qui bénéficie et s’impose à tous. Dès lors, en étant notamment habilité à agir en justice contre le locataire afin de faire cesser l’activité de restauration, le syndic est ainsi habilité à agir en résiliation du bail.

La violation du règlement de copropriété est avérée dès lors que la destination du local qui était celle d’une épicerie fine et traiteur (sans cuisson) avait été étendue à celle de vente à emporter sans information du syndicat des copropriétaires et qu’il en est résulté une augmentation notable des déchets (qui a nécessité la commande de containers poubelles supplémentaires) et des allers-retours dans les parties communes, des odeurs de cuisine ainsi que des bruits générés par les motocyclettes chargées des livraisons qui n’auraient pas eu lieu dans de telles proportions s’il s’était agi seulement d’une épicerie fine.

En raison de la défaillance du copropriétaire bailleur et de son incapacité à faire respecter le règlement de copropriété par sa locataire, le syndicat des copropriétaires est bien fondé à solliciter la résiliation judiciaire du contrat de bail.

S’agissant de la part du syndicat des copropriétaires d’une action tendant à la contestation de l’accaparement d’une partie commune par un copropriétaire, une telle action est une action réelle et non personnelle qui ne relève pas à ce titre de la prescription décennale.

Une autre décision avait été rendue en ce sens :

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cour d’appel de Versailles, Chambre 4, 7 Avril 2014 n° 12/05379

Gabriel Neu-Janicki - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...