Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertslundi 6 juin 2011 à 08h40

Rude compétition pour les sites immobiliers américains


Hervé Parent

Biographie Hervé Parent est consultant, spécialiste du marketing immobilier. Auteur de l’ouvrage Le Marketing de l’Immobilier, Dunod. Gérant du cabinet de conseils HP Conseils, il effectue de nombreuses missions dans le secteur de l’immobilier. Fondateur du salon RENT- Real Estate & New Technologies, le salon ...Lire la suite

L’Internet immobilier américain est loin d’être figé, au contraire la compétition y est rude et les places sont chères dans le Top 5.

La société Hitwise vient de publier ses chiffres d’audience pour avril 2011. L’événement le plus marquant est l’arrivée d’AOL Real Estate à la cinquième place, site qui était encore 16e il y a trois mois. Cette performance semble due à un accord entre AOL et Move Inc. (la société éditrice du site Realtor.com, le site du syndicat des agents immobiliers).

Un Top 5 serré avec une faible part de marché

D’après les derniers chiffres de Hitwise, les parts de marché des sites d’annonces immobilières sont Realtor.com 6,5%, Yahoo Real Estate 6,1%, Zillow 5,5%, Trulia 4,75%, et AOL Real Estate 2,9%. Ces cinq leaders ont ensemble une part de marché de 25% (35% pour les dix premiers). Mais en réalité, la concentration est plus importante, car outre l’alliance AOL-Realtor, Zillow et Yahoo sont partenaires. En France, Médiamétrie nous dit que les dix premiers sites représentent 80 % de l’audience de l’Internet immobilier.

Mots clés et réseaux

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Aux USA, les mots clés les plus fréquents sont : realtor.com, zillow, trulia, realtor, remax, zillow.com, century 21, real estate, homes for rent, et apartments for rent. Donc, comme en France, les internautes cherchent d’abord des marques et ensuite les mots clés génériques. Et comme en France, les sites des grands réseaux jouent en seconde division : Remax est numéro 13 et Century 21 plus loin encore.

Les points les plus saillants des chiffres de Hitwise sont la présence de grands généralistes Internet(Yahoo et AOL) au travers d’alliance avec des spécialistes de l’immobilier ; une concentration peu significative (seulement 35% pour les dix premiers) donc un réel effet « Long Tail » ; les faibles parts de marché Internet des réseaux traditionnels. Le paysage américain ainsi dessiné est alors différent du marché français.

On notera avec intérêt que les mots clés génériques les plus fréquents concernent la location : dans un pays de propriétaires, on peut y voir un symptôme de la crise immobilière américaine.

Hervé Parent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...