Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsmardi 28 juin 2016 à 14h17

Succession, donation : comment faire le bon choix pour léguer vos biens à vos héritiers ?


Clément Moreau

Biographie Clément Moreau est co-fondateur des sites logement-seniors.com et logement-viager.com. Diplômé d’HEC Paris, il fonde Logement-seniors.com constatant qu’aucun portail généraliste ne présentait l'ensemble des solutions de logement pour les seniors. Il s'agit de répondre aux besoins grandissant des sen ...Lire la suite

Il est très important de prévoir ce que vous allez laisser à vos héritiers. La question des frais de succession doit se poser car les sommes peuvent devenir très lourdes à porter selon les dispositions que vous avez prises à l’avance. Voici quelques conseils.

La donation de votre vivant

Quelques milliers d’euros par-ci par-là permettront à vos héritiers de profiter de votre argent pendant que vous êtes encore vivant, et cela sera soustrait à la somme totale. Sachez que ces sommes doivent être déclarées et sont soumises à une législation stricte : vous ne pouvez pas donner plus de 100.000 euros à chacun, à une fréquence supérieure à tous les 15 ans. La donation de biens entre époux est également une pratique simple pour éviter toute taxation inutile.

Sachez toutefois que ces sommes devront être déclarées au moment de la succession afin d’être réintégrées dans la somme globale et faire partir du calcul des quotités.

L’assurance vie

Si vous contractez une assurance vie avant vos 70 ans, vous pouvez nommer le bénéficiaire de votre choix. Après votre décès, le bénéficiaire pourra en profiter sans taxes ni restriction liée à votre lien de parenté.

Succession : la rédaction d’un testament

Pour être sûr que vos volontés seront appliquées, rien ne vaut la rédaction d’un testament devant notaire. Le cadre légal vous permettra de savoir ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. C’est ainsi que vous pourrez nommer vos héritiers et prononcer leur part d’héritage, dans la limite de ce que décide la loi. Toutefois, chaque quote part sera taxée en fonction des normes en vigueur.

La société civile

C’est un bon moyen de transmettre à moindre frais. En effet, un bien mobilier prend en compte les prêts, travaux et investissements, ainsi que sa décote. Cela signifie que vos héritiers ne peuvent être taxés au-delà d’une valeur maximale, bien en deçà de la valeur d’investissement que vous leur transmettez.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Clément Moreau - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...