Avis d'experts
LaVieImmo.com
Avis d'expertsAvis d'expertsvendredi 12 novembre 2010 à 08h51

Une lettre recommandée qui coûte cher


Christophe Buffet

Biographie Christophe Buffet est Avocat spécialiste en droit immobilier et en droit public depuis 21 ans. Il est le rédacteur de BDIDU, le blog de Droit immobilier et Droit de l’urbanisme, qui décrit par des articles quotidiens l’actualité juridique et judiciaire du droit immobilier et du droit de l’urbanisme ...Lire la suite

Une Commune avait donné congé à son locataire, commerçant, par lettre recommandée avec accusé de réception. Il s’agissait d’un bail commercial qu’elle lui avait consenti et auquel elle voulait ainsi mettre fin.

Elle aurait dû savoir que cette forme de congé pour un bail commercial est nulle, car cela constitue un piège classique connu des bailleurs un peu avisés et de tous les praticiens.

Il est en effet acquis que le congé donné par lettre recommandée avec accusé de réception est sans effet.

Ce principe est édicté par l'article L.145-9 du code de commerce qui le prévoit expressément : « Le congé doit être donné par acte extrajudiciaire », c'est à dire par acte d'huissier.

Dans le cas jugé par la Cour de Cassation, le locataire bien conseillé a alors quitté les lieux tout en contestant devant les tribunaux la validité de ce congé et en réclamant une indemnité d'éviction.

Il aurait pu se maintenir dans les lieux et se borner à faire valoir la nullité du congé et le renouvellement du bail, mais sans doute parce qu'il y avait intérêt, il a préféré réclamer l'indemnité d'éviction.

Il l'a obtenue.

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Il n'est pas précisé dans l'arrêt le montant de cette indemnité, mais chacun sait qu'une indemnité d'éviction peut facilement atteindre un montant très important de sorte que tout bailleur sera bien inspiré de s'en remettre à un conseil et à un huissier au moment de délivrer un congé, plutôt que de s’en charger lui-même et de devoir par un souci d’économie mal placé devoir payer bien plus que le coût d’une lettre recommandée ...

Christophe Buffet - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...