Baromètre
LaVieImmo.com
Baromètre lundi 2 avril 2012 à 08h50

Immobilier : Des prix moins chers en mars


L'accalmie des prix se propage en FranceL'accalmie des prix se propage en France (©dr)

Les prix de l’offre immobilière marquent le pas en mars. Les prix des biens mis en vente ont globalement imprimé un fort recul dans la France entière, selon l’indice SeLoger/LaVieImmo.com/JDD. Mais les villes ne sont pas pour autant toutes en baisse…

(LaVieImmo.com) - Les acquéreurs auront remporté le bras de fer de la transaction immobilière en mars. En repli de 2,81 points, l’indice SeLoger/LaVieImmo.com/JDD, désormais à 129,34, montre une nouvelle baisse des prix des biens mis en vente par les agences partenaires du site de petites annonces immobilières. Soit la plus forte baisse depuis la dernière hausse des prix à la vente constatée par le réseau, en avril dernier.

Le mouvement baissier a concerné au premier plan Rennes, qui signe la plus forte contraction du mois : -1,32 %, pour 2 384 euros le mètre carré. Suivie de Strasbourg, avec -0,78 % pour 2 299 euros par mètre carré. Enfin, les vendeurs ont baissé leurs prétentions à Marseille et Toulouse, plaçant respectivement les prix moyens à 3 096 euros (-0,19 %) et 2 849 euros (-0,03 %).

Des grandes villes pas encore en baisse

Mais 6 des 10 principales métropoles ont résisté : dans la capitale, alors que les prix affichés des appartements avaient baissé de 0,42 % entre janvier et février, ils sont désormais en légère hausse, de 0,07 point pour une moyenne de 9 558 euros par m². Il faut également compter 3 119 euros par m² à Bordeaux, en hausse de 0,91 % en mars. De même, Lille et Montpellier voient-elles leurs tarifs augmenter, passant à 3 143 euros le m² (+0,54 %) et 3 005 euros (+0,30 %). Seule Lyon reste stable d’un mois sur l’autre, avec 2 905 euros.

Prix moyens de mise en vente dans les 10 plus grandes villes de France

Les dix plus fortes hausses des trois derniers mois

Les dix plus fortes baisses des trois derniers mois

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/05/2012 à 20:27 par mathieuv

    Bonjour,
    Étant dans le domaine immobilier au Canada www.toncourtierimmobilier .com je réalise que la situtation de l'autre coté de l'océan est différente... ça fait réfléchir sur l'avenir ici.
    Merci !

  • 0 Reco 03/04/2012 à 11:18 par jacheteraiapres

    bah la bulle commence a dégonfler...
    faut attendre 2-3 ans

  • 0 Reco 03/04/2012 à 10:54 par francesco73000

    Les prix vont s'effondrer d'au moins 30%, il faut encore attendre

  • 0 Reco 02/04/2012 à 15:09 par doriandoy

    ça pendant 3 ans sur Cannes et je pourrai m'acheter une petite maison ^^

  • 0 Reco 02/04/2012 à 12:54 par acheteur

    oui, oui, oui....

  • 0 Reco 02/04/2012 à 10:48 par PHOUNET

    Au niveau des prix nous devrions en fin d'année retrouver les chiffres de 2009
    les régions ayant le plus augmenté vont le plus baisser.
    Les agences , malgré des commissions moindres, vont voir leur chiffre moins baisser car il y aura d'avantage de ventes que si les prix restaient surévalués

  • 1 Reco 02/04/2012 à 10:38 par DouVia

    Il est normal que les prix d'annonce soient plus élevés, on marchande des tapis. Mais si tu fais référence aux prix des notaires de 8 500 eurs le mètre, ces derniers ne comprennent pas les frais d'agence. Donc ne t'étonne pas si tu vois nombre de biens plus chers au m² que ceux annoncés ches les notaires.

  • 0 Reco 02/04/2012 à 10:29 par sinclar75

    Il y a donc environ 1000 euros d'écart à Paris entre l'annonce et le prix de vente ?? soit plus de 10% de négociation. Je ne suis pas sur de comprendre

    Dernières actualités baromètre
  • Pas de news de ce type