Baromètre
LaVieImmo.com
Baromètre lundi 9 janvier 2012 à 08h28

Immobilier : Des vendeurs un peu plus gourmands


Sur les quatre derniers mois, les étiquettes ont baissé de près de 3 %
Sur les quatre derniers mois, les étiquettes ont baissé de près de 3 %
Sur les quatre derniers mois, les étiquettes ont baissé de près de 3 % (©dr)

Les prix des biens mis en vente sur SeLoger.com sont repartis en légère hausse en décembre, pour la première fois depuis la fin de l’été. La hausse constatée n'est pas générale, et certaines grandes villes connaissent des replis assez nets.

(LaVieImmo.com) - Léger sursaut de fin d’année dans les petites annonces immobilières. L’indice SeLoger/LaVieImmo.com/JDD, qui mesure l’évolution des prix des maisons et appartements proposés à la vente par les agences partenaires du site immobilier (soit un million de références environ), a progressé de 0,41 % en décembre, par rapport à novembre. Cette hausse est la première depuis le mois d’août. L’indice qui touchait alors un plus haut en près de trois ans, cumule sur les quatre derniers mois une baisse de 2,7 %.

Prix moyens de mise en vente dans les 10 plus grandes villes de France

(prix au m² en décembre 2011, variation sur un mois)

  • Paris : 9 598 euros (+0,6 %)
  • Nice : 4 171 euros (stable)
  • Marseille : 3 130 euros (+0,1 %)
  • Bordeaux : 3 094 euros (+0,2 %)
  • Lille : 3 091 euros (stable)
  • Montpellier : 2 994 euros (-0,5 %)
  • Lyon : 2 909 euros (-0,1 %)
  • Toulouse : 2 849 euros (stable)
  • Rennes 2 416 euros (-0,4 %)
  • Strasbourg : 2 360 euros (+1,2 %)

Les 10 plus fortes hausses des trois derniers mois

  • 1 Tours : +16,5 %
  • 2 Lons-le-Saunier : +7,8 %
  • 3 Metz : +4,9 %
  • 4 Poitiers : +4,5 %
  • 5 Reims : +3,3 %
  • 6 Orléans : +3,3 %
  • 7 le Touquet : +3,3 %
  • 8 Vannes : +3 %
  • 9 Le Mans : +2,8 %
  • 10 Auxerre : +2,8 %

Les 10 plus fortes baisses des trois derniers mois

  • 1 Clermont-Ferrand : -19,1 %
  • 2 Rouen : -13,7 %
  • 3 Perpignan : -6,6 %
  • 4 Albi : -5,6 %
  • 5 Calais : -4,2 %
  • 6 Digne-les-Bains : -4 %
  • 7 Châlons-en-Champagne : -3,5 %
  • 8 Arles : -3,4 %
  • 9 Gap : -2,9 %
  • 10 Chartres : -2,4 %

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 10/01/2012 à 18:46 par greg

    Les vendeurs deviennent gourmands pour mieux négocier le prix final mais, en ce début d'année avec des délais de vente qui se rallongent, un prix trop haut sera un frein à la commercialisation ainsi qu'un très bon argument pour encore plus négocier!
    www.bientotproprio.com

  • 0 Reco 10/01/2012 à 07:23 par antoine

    ou ah contanno cest ou ha cantonna... hou hahah contona cest hou ha cantonna..

    Bravo Canto!!!!!!

    cest le meilleur:

    cest canton qui va faire exploser la bulle!! Chers vendeurs vous allez vous mordre les doigts d'avoir refusé des offres a 5000 euros pres! bandes de vieus schnocs!!!

  • 0 Reco 09/01/2012 à 23:01 par Hélios

    Article du Figaro intéressant, commentaire d'un internaute encore plus, à propos des raisons qui ont contribué à maintenir l’immobilier après la crise :

    "Cette exception Française du marché de l’immobilier est-elle une réalité ou une manipulation ? Il n’y a pas de miracle seulement une mystification grossière des chiffres. En février 2010 les notaires changent le mode de calcul de l’indice. Ce n’est plus le prix vendeur qui sert de référence mais le prix acheteur celui-ci étant majoré des frais de mutations et des frais d’agences. Les prix sont donc du jour au lendemain augmenté de 12% Voir note en rouge sur site des notaires :
    http://www.immoprix.com/i pInfo.php#ind
    A nouveau la schizophrénie s’empare des acheteurs qui voyant la hausse repartir artificiellement se remettent à acheter, leurrés par de fausses informations. Nous voyons maintenant clairement à qui nous avons à faire concernant les lobbys immobiliers. Ce tour de passe-passe aura une nouvelle fois floué de nombreux Français. Les chiffres étant des moyennes glissantes sur plusieurs mois, la supercherie fait long feu et la vérité des prix va apparaitra au grand jour 24 mois après c'est à dire maintenant."

  • 1 Reco 09/01/2012 à 21:27 par antoine

    a lire avec passion....:)))

    http://www.lefigaro.fr/im mobilier/2012/01/09/05002 -20120109ARTFIG00405-quat re-raisons-a-la-baisse-an noncee-de-l-immobilier.ph p

    je vous l'avais dit qu'il fallait vendre.... trop tard

  • 0 Reco 09/01/2012 à 21:15 par antoine

    profitez-en cest votre derniere hausse. Il ya eu un effet d'aubaine car kes gens se sont precipiter pour profiter des derniers instants du ptz et du scelllier.... attendons les chiffres de mars pour bien se marrer!!

  • 0 Reco 09/01/2012 à 19:55 par Mika

    Il y en a qui on tout compris ^^..; je comprend mieux pourquoi les annonces stagnent partout. ^^

  • 0 Reco 09/01/2012 à 19:38 par Olivier

    On peut parler en tout cas de krach a Clermont ferrand!!!!

  • 0 Reco 09/01/2012 à 19:37 par Olivier

    cher doriandoy, tu as parfaitement raison: cette fausse montée est pour biaisé la baisse...

  • 0 Reco 09/01/2012 à 19:36 par Olivier

    les vendeurs nont rina compris et sont completement à cot de la plaque! en effet jai observé cette montée de bien en vente! cest doublement stupide car les taux explosent et il nya plus de ptz....

  • 0 Reco 09/01/2012 à 18:04 par azde

    Stats qui n'ont aucun interet ...
    Suffit d'avoir un tocard qui mette son bien pourri à 1m€ et zou HAUSSE DE L'IMMOBILIER !§!§!

  • 0 Reco 09/01/2012 à 17:57 par Plus dure sera la chute

    @zeus
    On est passé d'un nombre d'annonces voisin de 10 000 en janvier 2011 à environ 17000 aujourd'hui.
    Chez les notaires ce sont les seuls chiffres fiables mais il faut faire attention à une chose : ils ne sont calculés que sur les ventes effectives, c'est à dire sans tenir compte des invendus qui se multiplient.
    Par ailleurs, les moyennes ne signifient pas grand chose. Il faut distinguer les petites surfaces (plus chères à m2) des appartements familiaux (moins chers).

  • 0 Reco 09/01/2012 à 15:29 par Wuet

    @Zeusinoute
    "Comment a varié le volume des annonces ?"

    Les quelques relevés que j'ai fait sur seloger.com si ca peut vous intéresser (baisse du nombre des annonces sur le dernier mois).

    Aujourd’hui :
    Aujourd'hui, 43 229 annonces dans la Haute Garonne, 1 268 858 en France
    Aujourd'hui, 35 906 annonces à Paris, 1 268 858 en France

    Envoyé: Mardi 13 Décembre 2011 21:27:34
    Aujourd'hui, 37 176 annonces à Paris, 1 275 419 en France
    Aujourd'hui, 43 579 annonces dans la Haute Garonne, 1 275 419 en France

    Envoyé: Lundi 28 Novembre 2011 20:33:12
    Aujourd'hui, 37 494 annonces à Paris, 1 271 481 en France
    Aujourd'hui, 43 337 annonces dans la Haute Garonne, 1 271 481 en France

    Envoyé: Lundi 31 Octobre 2011 16:31:56
    Aujourd'hui, 36 491 annonces à Paris, 1 244 598 en France
    Aujourd'hui, 41 585 annonces dans la Haute Garonne, 1 244 335 en France

    Envoyé: Lundi 24 Octobre 2011 17h41:15
    Aujourd'hui, 36 279 annonces à Paris, 1 245 320 en France
    Aujourd'hui, 41 878 annonces dans la Haute Garonne, 1 245 320 en France

    Envoyé: Lundi 17 Octobre 2011 11h45:55
    Aujourd'hui, 35 326 annonces à Paris, 1 225 503 en France
    Aujourd'hui, 42 470 annonces dans la Haute Garonne, 1 225 803 en France

    Envoyé: Vendredi 30 Septembre 2011 15h05:52
    Aujourd'hui, 30 794 annonces à Paris, 1 195 957 en France
    Aujourd'hui, 41 247 annonces dans la Haute Garonne, 1 195 957 en France

    Envoyé: Vendredi 9 Septembre 2011 14h38:06
    Aujourd'hui, 28 096 annonces à Paris, 1 170 980 en France
    Aujourd'hui, 39 851 annonces dans la Haute Garonne, 1 170 980 en France

    Envoyé: Mercredi 7 Septembre 2011 10h07:45
    Aujourd'hui, 28 041 annonces à Paris, 1 167 463 en France
    Aujourd'hui, 40 188 annonces dans la Haute Garonne, 1 167 463 en France

  • 0 Reco 09/01/2012 à 13:04 par Plus dure sera la chute

    Bonne chance !

  • 0 Reco 09/01/2012 à 11:10 par Cappott

    @zeusinoute : pour les notairef audra voir dans trois mois !

  • 1 Reco 09/01/2012 à 11:07 par doriandoy

    Les gens s'imaginent compenser la baisse en augmentant le prix d'affichage
    "Le gars va négocier 10%, donc je vais afficher 10% en plus" ... il risque de perdre du temps de vente et donc encore plus d'argent s'il y a une nouvelle baisse entre temps.

  • 0 Reco 09/01/2012 à 10:45 par Chris

    "Eh ben ca aura pas duré longtemps la baisse des prix !"

    Ce ne sont que des prix affichés donc rien de fiable...

  • 0 Reco 09/01/2012 à 10:03 par Zeusinoute

    Est-ce corrigé des variations saisonnières ?
    Comment a varié le volume des annonces ?
    Qu'est-ce que ça donne au chiffre réel, c-à-d les notaires ?

  • 1 Reco 09/01/2012 à 09:16 par Douraid

    Eh ben ca aura pas duré longtemps la baisse des prix !

    Dernières actualités baromètre
  • Pas de news de ce type

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...