Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaujeudi 6 janvier 2011 à 16h36

Bureau : Fin d'année décevante en Île-de-France


Bureaux dans le quartier de La Défense
Bureaux dans le quartier de La Défense
Bureaux dans le quartier de La Défense (©dr)

La demande placée de bureaux en Île-de-France a progressé de 16 % en 2010, selon l’indicateur Immostat-IPD. Après une forte accélération au troisième trimestre, le secteur a marqué le pas en fin d’année, avec une baisse de 11 % au seul quatrième trimestre.

(LaVieImmo.com) - La dernière édition de l’indicateur Immostat-IPD, dévoilée jeudi, confirme la reprise du marché des bureaux en Île-de-France. Quelque 2,160 millions de mètres carrés ont été commercialisés dans la région l’année dernière, soit 16 % de plus qu’en 2009. Le secteur signe là « une performance très honorable », selon BNP Paribas Real Estate, l’un des créateurs du groupement Immostat, et renoue avec un niveau d’activité « très proche de celui enregistré en moyenne depuis 2000 ». Les derniers mois de l’année se sont pourtant révélés décevants, avec une demande placée de 538 700 mètres carrés, contre 609 400 mètres carrés un an plus tôt. Soit une baisse de 11 % qui contraste avec la vigueur des trois premiers trimestres (+28,6 % en cumulé, avec une hausse de près de 50 % au seul troisième trimestre).

DTZ note de son côté que, si tous les segments de surface ont progressé l’année dernière, les surfaces comprises entre 1 000 et 5 000 mètres carrés se sont montrées plus particulièrement dynamiques, avec un volume de demande placée en hausse de 25 % sur douze mois. Les mouvements supérieurs à 5 000 mètres carrés, eux, n’ont progressé que de 7 %. Soixante-treize transactions de ce type ont été recensées sur l’année, contre cinquante-cinq en 2009. « Le nombre de transactions a donc fortement augmenté, mais elles ont concerné des surfaces plus modestes : 10 400 mètres carrés en moyenne en 2010 contre 13 400 mètres carrés en 2009 », indique DTZ.

Immostat est un groupement d’intérêt économique (GIE) créé en 2001 par BNP Paribas Real Estate Transaction France, CB Richard Ellis, DTZ et Jones Lang LaSalle. En juin 2009, il a passé un accord stratégique avec IPD France, spécialiste de l’analyse en matière d’immobilier commercial.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...