Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaujeudi 7 janvier 2010 à 16h11

Bureau: Le repli de l’activité locative ralentit en IDF


La demande placée de bureaux en IDF est en hausse
La demande placée de bureaux en IDF est en hausse
La demande placée de bureaux en IDF est en hausse (©dr)

Le volume global de la demande placée de bureaux en Ile-de-France au quatrième trimestre 2009 est de 549 800 mètres carrés, à comparer à 481 300 mètres carrés pour le quatrième trimestre 2008, d’après les estimations présentées par Immostat-IPD. Le volume annuel de la demande placée de 2009 est de 1 810 900 mètres carrés, à comparer à 2 392 000 mètres carrés pour l’année 2008.

(LaVieImmo.com) - L’estimation de l’offre globale de bureaux immédiatement disponibles en Ile-de-France au 31 décembre 2009 s’élève à 3 626 000 mètres carrés, en hausse de 6 % par rapport au trimestre précédent. Le loyer facial moyen provisoire des bureaux de seconde main pour l’année 2009 est de 331 euros hors taxe et hors charge par mètres carrés et par an dans la région, en baisse par rapport à l’année 2008 où il était de 317 euros HT HC/m²/an.

Le montant global provisoire des investissements pour l’année 2009 s’établit à 5,2 milliards d’euros (bureaux, commerces, locaux d’activité, entrepôts). Ce chiffre est à comparer à un volume de plus de 8,5 milliards d’euros pour l’année 2008. Pour le quatrième trimestre 2009, le montant provisoire global des investissements en Ile-de France est estimé à 2,54 milliards d’euros.

Des propriétaires exigeants

« La relation locataire-propriétaire pourrait ainsi pencher en faveur des propriétaires d’ici la fin 2010, après avoir atteint le point d’équilibre au cours du second semestre : d’ici là, les entreprises ont tout intérêt à finaliser leur projet immobilier, les propriétaires pouvant se montrer plus rapidement très exigeants pour louer leurs immeubles neufs ou restructurés » estime Jacques Bagge, Directeur Agence France de John Lang LaSalle.

Pour Stephan von Barczy, Directeur de l’Investissement France de John Lang LaSalle, « Dans ce contexte, 2010 ne devrait pas connaître de volumes en-deçà de ceux de 2009, point bas du cycle, et nous prévoyons un marché de l’investissement francilien compris entre 6 et 8 milliards d’euros, porté par des grandes opérations comme la vente par HSBC de son siège sur les Champs Elysées. Les taux de rendement prime pourraient légèrement diminuer, pour atteindre une fourchette comprise entre 5,25% et 5,50%dans le courant de l’année ».

G. V. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...