Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumardi 24 août 2010 à 08h50

Bureau : Les ventes sur saisies progressent moins vite


La progression du nombre de ventes forcées a reculé dans 8 pays au 2ème trimestre
La progression du nombre de ventes forcées a reculé dans 8 pays au 2ème trimestre
La progression du nombre de ventes forcées a reculé dans 8 pays au 2ème trimestre (©dr)

La progression du nombre de ventes forcées dans l’immobilier de bureaux ralentit. Une étude du RICS réalisée dans vingt-cinq pays montre des progrès significatifs au Brésil, en Russie ou en Inde. Certains pays d’Europe, comme le Portugal et l’Espagne, restent à la traîne.

(LaVieImmo.com) - La situation se détend progressivement sur le front de l’immobilier tertiaire. Selon le Royal Institution of Chartered Surveyors, association internationale de professionnels des métiers de l’immobilier, l’augmentation du nombre de ventes réalisées dans l’urgence après une saisie a reculé dans 85 % des pays étudiés au deuxième trimestre 2010, par rapport au premier. L’étude porte sur un total de vingt-cinq pays. Une hausse du nombre de cas de ventes forcées a été enregistrée dans treize d’entre eux au deuxième trimestre, contre dix-sept trois mois plus tôt. Mieux, « le rythme de progression a reculé dans la plupart de ces pays », observe le RICS. C’est le cas aux Etats-Unis, en Irlande et en Italie, par exemple, mais pas au Portugal, en Espagne et en Allemagne, les trois seuls pays étudiés où le rythme de croissance s’est avéré plus soutenu au deuxième qu’au premier trimestre.

Le nombre de ventes forcées est resté stable dans quatre pays (dont la France), et a reculé dans les huit pays restants. C’est au Brésil que le rythme de la baisse a été le plus conséquent. Suivent la Russie, l’Inde et Hong-Kong.

Les Etats-Unis moins confiants

Pour le troisième trimestre, les professionnels de l’immobilier interrogés s’attendent à ce que le nombre de biens forcées arrivant sur le marché augmente à nouveau dans quatorze des vingt-cinq pays étudiés. C’est au Portugal, en Irlande, aux Etats-Unis et en Espagne que les agents sont les moins optimistes. « Cependant, des nouvelles positives viennent du Brésil, de la Chine, de Hong-Kong et d’Inde, pù les agents pensent que la baisse des ventes « sous saisies » devrait continuer », indique le RICS.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...