Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumardi 15 mars 2016 à 18h08

Bureaux : 87% des volumes investis en Île-de-France


À 87%, les investissements de 2015 se sont portés sur les bureaux
À 87%, les investissements de 2015 se sont portés sur les bureaux
À 87%, les investissements de 2015 se sont portés sur les bureaux (©dr)

Avec 18,1 milliards d’euros investis en Ile-de-France, l’année 2015 se termine sur une progression de 8%. C’est le 3e meilleur résultat jamais enregistré, indique Knight Frank dans une étude sur l'immobilier d'entreprise.

(LaVieImmo.com) - Les investissements en Île-de-France, majoritairement portés sur les actifs de bureaux (87%), ont atteint 18,1 milliards d'euros en 2015 (+8%), révèle une étude de Knight Frank. "C'est le troisième meilleur résultat jamais enregistré", souligne le groupe, confirmant la bonne santé du marché de l'immobilier d'entreprise. Une telle domination des bureaux s'explique par la résilience du marché locatif et par son faible niveau de risque, indique l'étude.

La performance est d’autant plus intéressante que le marché a été moins dépendant de quelques méga-deals : il repose sur davantage de transactions (+12%), portant sur un montant unitaire moyen plus faible qu’en 2014. Ainsi, la part de ventes entre 100 et 200 millions d’euros est passée, en un an, de 24% à 32% des volumes investis.

A l'inverse, la part des actifs de commerce dans l'activité est retombée, passant de 13% des volumes investis en 2014 à 10% en 2015. En cause, "la baisse impressionnante des taux de rendement sur les cessions de surfaces de commerce", en dépit de belles cessions à l'image des centres commerciaux Qwartz (Villeneuve-la-Garenne) ou La Vache Noire (Arcueil).

64% des volumes investis d'origine national

Le marché reste ultra-dominé par les investisseurs français, qui génèrent 64% des montants placés en région parisienne, soit 11,6 milliards d’euros. En 2014, ils dominaient déjà, mais de façon moins flagrante (57%). Il s’agit majoritairement d’institutionnels, qui achètent pour leur compte ou pour des fonds immobiliers (SCI, SCPI, OPCI).

Comment se profile 2016 ? "Tabler sur un volume d’investissement proche de 16 milliards d’euros en 2016 paraît réaliste. L’appétit des investisseurs pour les actifs immobiliers se maintiendra à un niveau élevé en raison du faible niveau de risque qu’ils garantissent. En comparaison de certains actifs financiers, l’immobilier d’entreprise en Île-de-France est un havre de paix !", souligne le groupe de conseil en immobilier.

"Certes, un réel krach des Brics ferait voler en éclat ce scénario. Ce n’est toutefois pas ce qui semble se profiler : c’est davantage un ralentissement sévère des économies émergentes qui se dessine que leur effondrement. Pas de panique donc, sans pour autant se voiler la face : ce ralentissement, ajouté à la chute spectaculaire des cours du pétrole, auront des répercussions sur le marché de l’investissement en région parisienne", conclut Knight Frank.

J. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...