Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaulundi 6 avril 2009 à 18h38

Bureaux : baisse de 20 % de la demande placée en IdF au 1er trimestre


(LaVieImmo.com) - La demande placée de bureaux à Paris et dans l’Île-de-France a reculée de 20 % au premier trimestre 2009, selon une étude du conseil Cushman & Wakefield rendue publique lundi. L’ajustement est spectaculaire mais ne traduit pas de dégradation notable de la situation du marché par rapport à 2008.

C&W évalue à 452 602 m² la surface de bureaux loués ou vendus dans la région capitale au cours des trois premiers mois de l’année 2009. C’est 20 % de moins qu’à la même période de 2008 et 36 % de moins qu’au premier trimestre 2007, « qui apparaît aujourd’hui exceptionnel », explique-t-il. Cette baisse s’est accompagnée d’une réduction notable du nombre de transactions, passé, toutes surfaces confondues, de 769 au premier trimestre à 646 cette année. Pourtant, dans le détail, tout n’est pas noir. « Si leur nombre et leur volume diminuent, la part des transactions supérieures à 4 000 m² reste élevée, à 47 % contre 46 % au premier trimestre 2008 », commente Ludovic Delaisse, directeur du département Bureaux de Cushman & Wakefield France. Par ailleurs, si « la part des prises à bail portant sur des immeubles est en recul [50 % au premier trimestre contre 69 % un an plus tôt, NDLR], cette diminution ne traduit pas la désaffection des entreprises pour le neuf ».

La priorité reste, comme en 2008, la réduction des coûts. D’où une part toujours élevée des transactions inférieures à 349 euros le m² (46 % de la demande placée totale supérieure à 4 000 m²) et le succès de certaines offres de qualité situées dans les secteurs de report en première couronne. Victime de cette situation, le quartier central des affaires (QCA) parisien est moins recherché. « Les utilisateurs du QCA sont ainsi réticents à y signer des baux à des loyers qui demeurent élevés », explique C&W. « Certaines entreprises reportent par conséquent leur décision immobilière tandis que d’autres franchissent le pas d’une délocalisation dans certains marchés de périphérie ». En chiffres, cela donne une baisse de 44 % de la demande placée dans le QCA, pour un total de 61 123 m².

V.J.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...