Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumardi 9 novembre 2010 à 10h11

Foncière des Régions : Légère baisse d'activité, contrat en vue


a périmètre constant, les revenus locatifs progressent de 1,2 %
a périmètre constant, les revenus locatifs progressent de 1,2 %
a périmètre constant, les revenus locatifs progressent de 1,2 % (©dr)

Foncière des Régions enregistre une progression de ses revenus locatifs à périmètre constant, et allège le coût de sa dette. Le groupe est en passe de signer un contrat clés en main locatif avec Eiffage Construction.

(LaVieImmo.com) - FdR, foncière, spécialisée dans l’immobilier de bureaux, a fait état mardi matin d’une baisse de près de 3 % de son chiffre d’affaires part du groupe au cours des neuf premiers mois de l’année, à 413,1 millions d’euros contre 425,4 millions un an plus tôt.

Les seuls revenus locatifs, cœur d’activité de la foncière de bureaux, s’établissent à 391,1 millions d’euros. Soit une baisse de 1,1 % en données publiées, mais une progression de 1,2 % en données corrigées des variations de périmètre induites par les cessions réalisées à la période considérée. Depuis le 1er janvier, FdR a vendu pour 366 millions d’euros de biens immobiliers, conformément à son programme de cessions annuel.

10 000 m² dans les Yvelines

Après l’acquisition, au premier semestre, d’un portefeuille d’immeubles loués à IBM valorisé 59 millions d’euros, Foncière des Régions est actuellement en négociations exclusives avec Eiffage Construction, à qui il pourrait louer un bâtiment de 10 000 m² à Vélizy, dans les Yvelines, dont la livraison est prévue pour la fin 2011. Selon nos informations, l’immeuble serait valorisé entre 40 et 50 millions d’euros.

Le taux d’occupation est stable, à 93 %.

Réduction du coût moyen de la dette

Foncière des Régions ajoute plus de 600 millions de refinancements ont été négociés depuis le début de l’année, dont la signature au cours du troisième trimestre, d’un nouveau financement pour la Tour CB 21, à La Défense, pour un montant de 270 millions d’euros sur 7 ans, à un coût annuel inférieur à 3,50 %. « Accompagnée d’une réduction significative de notre endettement et d’un travail d’optimisation de nos couvertures depuis le début 2010, cette gestion active de nos financements devrait [nous] permettre de poursuivre la baisse de [notre] niveau de LTV [dette nette comparée à la valeur des actifs, NDLR], et d’atteindre un coût moyen de la dette de l’ordre de 4 % fin 2010 », indique le groupe. Le coût moyen de la dette était de 4,60 % à fin juin 2010.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...