Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumardi 18 mai 2010 à 12h02

Hausse des commercialisations de bureaux en IDF


Les petites et moyennes surfaces ont permis de soutenir le marché
Les petites et moyennes surfaces ont permis de soutenir le marché
Les petites et moyennes surfaces ont permis de soutenir le marché (©dr)

472 200 mètres carrés de bureaux ont été commercialisés en Ile-de-France lors du premier trimestre 2010, soit une augmentation de 7 % par rapport au premier trimestre 2009, fait savoir une étude de BNP Paribas Real Estate, spécialiste en immobilier d’entreprise.

(LaVieImmo.com) - Les transactions de petites et moyennes surfaces ont permis de soutenir le marché (+ 24 % par rapport au premier trimestre 2009) mais les transactions supérieures à 5 000 mètres carrés affichent de leur côté un repli de 15 %. A noter que Paris intra-muros retrouve une certaine attractivité et totalise près de la moitié du volume de transactions enregistré au 1er trimestre.

Après avoir enregistré une forte progression entre le deuxième trimestre 2008 et le 1er trimestre 2009 (+ 25 %), l’offre à un an a poursuivi son augmentation au cours de ces douze derniers mois, mais de manière modérée. Celle-ci atteint 4,8 millions de mètres carrés à la fin du premier trimestre 2010. Depuis trois trimestres consécutifs, le volume d’offre neuve disponible à un an se creuse, passant de 1,6 à 1,3 million de mètre carré. La part de l’offre neuve est ainsi passée de 36 % à 28 % lors de la période.

Baisse du volume d'offre neuve

En un an, le volume d’offre neuve en cours de construction a baissé de près de 50 %, passant de 1,2 million de mètres carrés à 650 000 mètres carrés. BNP précise que « si l’offre de seconde main reste excédentaire, aucune sous-offre n’est envisagée sur le marché des surfaces neuves à court terme ». Et de préciser qu’il y a actuellement plus de 2,5 années de stock sur le créneau des surfaces neuves supérieures à 5 000 mètres carrés.

L’étude table sur un volume de transactions de bureaux en Ile-de-France restant relativement stable, voir en légère augmentation, entre 1,9 et 2,1 millions de mètres carrés. « L’offre à un an poursuivra sa phase haussière, principalement alimentée par les locaux de seconde main. Elle devrait être comprise entre 5,1 et 5,3 millions de mètres carrés fin 2010 » conclut BNP.

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...