Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumardi 4 mars 2008 à 12h38

L'immobilier de bureaux devrait ralentir en Europe


(LaVieImmo.com) - La demande de bureaux en Europe est restée forte l’année dernière selon CB Richard Ellis, mais devrait ralentir début 2008.

Dans sa dernière étude de marché (« EMEA Offices Market View »), le groupe de services en immobilier d’entreprise chiffre à 10 Millions de m² la surface totale de bureaux loués en 2007 en Europe. Ce niveau, qui est stable par rapport à 2006, « confirme la vigueur du marché européen », selon CB Richard Ellis.

Marqué par un niveau général d’activité toujours « sain », avec 2.5 Millions de m² placés, le quatrième trimestre a vu les différences de niveau d’activité entre pays s’accentuer. Ainsi, l’Allemagne, un des pays où « les fondamentaux de la demande sont plus robustes », a enregistré une activité similaire à celle des trimestres précédents. De même, les marchés de l’Europe Centrale et de l’Est « continuent d’afficher de hauts niveaux de prise à bail du fait de la forte croissance de l’économie dans cette région et d’un important volume d’investissements directs étrangers ». L’activité a en revanche diminué dans certains grands centres financiers tels que Londres et Madrid, « suite aux fléchissements de la demande des services financiers associés à la crise du crédit ».

Malgré un ralentissement, les loyers ont continué de progresser au quatrième trimestre, tirés par la vigueur de la demande. L’indice des loyers de CB Richard Ellis pour l’Union européenne a ainsi augmenté de 1.1% au cours des trois derniers mois de 2007 et de 9% sur l’ensemble de l’année. Ici aussi, CB Richard Ellis note des différences selon les pays : « les grands marchés que sont Londres, Paris et Madrid, qui ont fortement contribué à la hausse récente de l’indice, voient leur progression ralentir ou décliner », tandis que Francfort termine l’année avec une hausse de 13% des loyers « prime ».

Pour 2008, Richard Holberton, directeur de CB Richard Ellis Research and Consultancy EMEA, estime que la demande devrait « diminuer légèrement » en 2008, « face à la baisse des prévisions de croissance dans certains des grands pays européens ». Conséquence logique de cette baisse attendue, la croissance des loyers devraient être « moins forte au cours des premiers trimestres de 2008, « même si certains marchés continueront d’afficher une croissance des loyers ».

VJ

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...