Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaujeudi 24 janvier 2008 à 11h23

La crise immobilière la plus grave depuis 1920 (R. Shiller)


(LaVieImmo.com) - « Nous assistons [aux Etats-Unis] à la plus grave crise immobilière depuis la Grande Dépression de la fin des années 1920 », estime l’économiste Robert Shiller, professeur à l’université de Yale, dans un entretien aux Echos.

Le professeur Shiller avance l’idée que « le public a été entretenu dans un mythe, à savoir que le prix des logements finit toujours par remonter. Ce mythe, que « certains ont intérêt à perpétuer » ne serait « en grande partie [qu’un] un effet d’optique ». Ainsi, « l’inflation explique les hausses mais j’ai démontré, chiffres à l’appui, qu’aux Etats-Unis, les prix ajustés de l’inflation n’ont pas changé entre 1890 et 1990 », explique-t-il. « Aujourd’hui, pour que les prix se retrouvent en ligne avec leur niveau historique, il faudrait qu’ils s’effondrent de 50% aux Etats-Unis. Je ne dis pas que c’est ce que je prévois, mais je dois reconnaître qu’il n’y a là rien d’impossible ».

Interrogé sur une éventuelle internationalisation de la crise américaine, Robert Shiller note que les prix de l’immobilier sont déjà en baisse à Londres. « Je ne suis pas un expert du marché français mais, même si les prix ne baissent pas encore, ne se tassent-ils pas ? Les marchés sont corrélés », ajoute-t-il, avant de noter que si « la hausse se transmet comme une épidémie […] la baisse aussi ».

ES

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/09/2010 à 22:34 par Simone

    Bravo, il a vu juste


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...