Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaujeudi 18 mars 2010 à 14h27

Mipim : Rebond des investissements en immobilier d'entreprise


La fin de l'année 2009 a été meilleure que prévu
La fin de l'année 2009 a été meilleure que prévu
La fin de l'année 2009 a été meilleure que prévu (©dr)

Bientôt la sortie du tunnel. Selon une étude de Cushman & Wakefield France, les investissements en immobilier d’entreprise pourraient rebondir de 30 % cette année dans le monde. Le rebond s’annonce particulièrement soutenu aux Etats-Unis.

(LaVieImmo.com) - Lourd bilan 2009 pour l’immobilier d’entreprise. Selon la société de conseil Cushman & Wakefield France, le volume d’investissement dans le secteur a chuté de 23 % l’année dernière par rapport à 2008, pour un total de 365 milliards de dollars – soit « le montant annuel le plus bas jamais enregistré depuis 2003 ». L’année s’est cependant terminée sur une note plus optimiste qu’escompté, avec « une hausse de 104 % des investissements entre le premier et le second semestre », observe Olivier Gérard, président de C&W France, dans une note publiée à l’occasion de la tenue du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim), à Cannes.

La vigueur du rebond doit beaucoup à la santé insolente du secteur dans la région Asie-Pacifique, où les investissements ont progressé de 39 % l’année dernière, et devraient croître de 20 % supplémentaires cette année. A fin 2009, la région affichait une part de marché de 59 %, en hausse de plus de 80 % sur un an. L’étude de Cushman & Wakefield confirme la suprématie de la Chine, qui devient, avec 156 milliards de dollars engagés en 2009, le plus important marché de l’investissement au monde.

+50 % aux USA, +44 % en Europe

Loin derrière, les Etats-Unis, affichent un total d’environ 40 milliards de dollars, en baisse de près de 60 % par rapport à 2008. 2010 devrait marquer le retour du pays sur la carte, avec une progression d’environ 50 % des montants investis en immobilier d’entreprise. « La surcharge de la dette et la hausse du chômage signifient qu’à l’exception des actifs de qualité, une pression baissière sur les prix continuera de s’exercer, explique C&W France. cette tendance pourrait toutefois être propice à générer des opportunités d’achats intéressantes au cours du second semestre, lorsque les besoins en refinancement et la vente d’actifs dépréciés apparaîtront sur le marché ».

En Europe occidentale, enfin, le volume des investissements immobiliers devrait progresser de 44 % cette année, après une baisse de 41 % en 2009. Avec un total de 152 milliards de dollars, le secteur retrouverait un niveau d’activité proche de celui de 2004. « Les volumes continueront toutefois d’être freinés par un accès restreint à la dette et un manque d’offres immobilières de qualité », prévient l’étude.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...