Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionvendredi 9 décembre 2016 à 10h33

À Paris, des milliers d'immeubles sont susceptibles d'être rehaussés


Contrairement à ce que l'on croit, il y a bien des milliers de m² constructibles à Paris
Contrairement à ce que l'on croit, il y a bien des milliers de m² constructibles à Paris
Contrairement à ce que l'on croit, il y a bien des milliers de m² constructibles à Paris (©Philippe Huguen - AFP)

Grâce à un changement de la règlementation, plus de 9.000 immeubles sont aujourd'hui éligibles à la surélévation, selon l'Atelier Parisien d'Urbanisme. De quoi ravir les promoteurs immobiliers, mais également les copropriétaires, qui pourraient y voir un réel intérêt financier.

(LaVieImmo.com) - Paris manque de logements et de terrains pour construire. Alors pourquoi ne pas rehausser les immeubles de quelques étages ? On estime que 30.000 à 40.000 logements seraient immédiatement constructibles sur les toits des immeubles. L'idée n'est pas nouvelle mais a été peu à peu abandonnée compte tenu des obstacles réglementaires. Sauf que les choses sont en train de changer et que les promoteurs immobiliers repartent à la conquête de ce foncier aérien.

En effet, une nouvelle législation a levé les principaux freins en introduisant des dérogations. Résultat, d'après le très sérieux Atelier Parisien d'Urbanisme, plus de 9.000 parcelles sont aujourd'hui éligibles à la surélévation dans la capitale, soit 12% de l'ensemble des parcelles parisiennes.

Cela représente, selon les professionnels, 3 à 4 logements par opération. Mais surélever un immeuble n'est pas si simple. L'initiative vient essentiellement de la copropriété, qui peut y trouver un réel intérêt financier. En fait, elle va vendre au promoteur son "droit à construire résiduel", avec à la clé plusieurs centaines de milliers d'euros à répartir entre les différents propriétaires.

De son côté, le promoteur prend en charge les travaux et la vente des nouveaux lots. Pas de travaux à financer pour les copropriétaires, mais de l'argent sonnant et trébuchant totalement exonéré d'impôts. Autre élément intéressant : il faut s'attendre à terme à une baisse des charges puisque le nombre de propriétaires augmentant, on les divisera en plus de parts.

8 étages supplémentaires

les copropriétaires ont donc un réel intérêt à tenter la surélévation de leur immeuble, étant entendu que le promoteur qui sera contacté devra d'abord évaluer la faisabilité technique de la chose. Néanmoins, il y a encore des obstacles.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dernier exemple en date dans le 15ème arrondissement, au 272 rue de Vaugirard, où se trouve un bâtiment des années 1930 d'un seul étage et qui abrite uniquement un supermarché. Un promoteur veut le surélever de 8 étages supplémentaires pour y construire 32 appartements dont un tiers de logements sociaux (à 3.650 euros le m² contre 12.000 pour les autres). La livraison est prévue pour 2019 et le projet n'attend plus que l'accord de la direction de l'urbanisme de la ville de Paris, seule décisionnaire dans ce dossier.

Reste que le maire du 15ème arrondissement et les riverains s'y opposent, évoquant un problème d'esthétique. Ils estiment que le projet ne s’intègre pas dans le quartier, sans parler de la vue pour les voisins d'en face. Le maire espère pouvoir bloquer le projet en multipliant les recours, quitte à organiser une manifestation de quartier.

De son côté, le promoteur reste serein. Il s'agit de son 8ème programme immobilier à Paris et il espère pouvoir obtenir son permis de construire en bonne et due forme dès la mi-janvier pour lancer dans la foulée la commercialisation des logements.

Marie Coeurderoy - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...