Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionlundi 25 juillet 2011 à 18h21

BTP : Guéant veut restreindre la main d'œuvre étrangère


Le BTP devra limiter son recours à l'immigration
Le BTP devra limiter son recours à l'immigration
Le BTP devra limiter son recours à l'immigration (©Fotolia)

Le ministre de l’Intérieur souhaite limiter l’emploi d’immigrés non européens dans certains métiers tendus. En ligne de mire : le BTP, comme l’informatique, rapportent Les Echos.

(LaVieImmo.com) - Le gouvernement, via la Direction générale de l’emploi (DGEFP), vient de transmettre aux syndicats une liste de 15 métiers qui resteront ouverts aux ressortissants non européens. Cette décision fait suite aux propos de Claude Guéant, en avril , visant à réduire l'immigration du travail. « Il s'agit de circonscrire cette liste aux métiers les plus qualifiés ou les plus spécifiques, correspondant à des besoins significatifs de main d'oeuvre », explique l’organisme dans ce courrier, cité par le quotidien économique. Une liste qui réduit de moitié les métiers qui resteront ouverts à cette main d’œuvre, et qui vise essentiellement le bâtiment.

20 000 autorisations en moins

Mais ce n’est pas la seule restriction : « les préfets pourront désormais décider, pour leur région, de ne retenir qu'une partie des 15 métiers listés. Voire, précise le projet d'arrêté, de se contenter d'un seul métier », explique le quotidien. Ce sont ainsi les postes de chargés d'études, de chefs de chantiers et de conducteurs de travaux qui se voient cloisonnés, le secteur ne restant ouvert qu’au poste de dessinateur. L’objectif du gouvernement est de réduire les autorisations de séjour délivrées au titre du travail, « qui s'élevaient à environ 20 000 en 2010, dont 80 % sont en réalité des changements de statuts de personnes qui sont déjà présentes sur le territoire », précisent Les Echos.

Le bât ne blesse pas tant auprès du monde de la construction - dont les responsables évoquent plutôt en substance un défi à relever - qu’auprès des syndicats, à l’image de la CFDT, qui se dit « très réservée ». A la CGT, Raymond Chauveau dénonce une mesure « d'affichage », rapporte le journal économique. Le gouvernement veut quant à lui aller vite, et espère arrêter cette liste cet été…

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...