Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionlundi 29 août 2011 à 11h47

Grand Paris : Où ériger les nouveaux logements ?


Des logements sur les bords de Seine ?
Des logements sur les bords de Seine ?
Des logements sur les bords de Seine ? (©Wikimedia)

Le projet du Grand Paris prévoit un rythme annuel de 70 000 logements construits. Afin de savoir où les bâtir, plusieurs pistes sont à l’étude, rapporte Le Figaro. Constructions en zones inondables, surélévation des immeubles et densification des zones pavillonnaires, sont les trois axes privilégiés.

(LaVieImmo.com) - Etendre la région parisienne sur les campagnes picardes, de la marne ou celles de l’Eure, ne semble pas d’actualité pour le Grand Paris. « On a longtemps cru qu’il fallait bétonner des champs de betteraves pour faire des logements. C’est faux ! Il y a des possibilités énormes à exploiter, juste autour de nous », confie au Figaro Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat au Logement. Au sein de ce projet qui vise à changer le paysage francilien, la construction de 70 000 logements chaque année, contre 40 000 actuellement, suppose une étude minutieuse du terrain. Surtout que la population croît de 50 000 habitants par an dans la région. Alors que l'Ile-de-France a le troisième taux d'occupation du sol le plus faible de France : 3,4 pour mille habitants, contre 9,6 dans le Languedoc-Roussillon.

Construire sur les bords de la Seine… et des autoroutes

Afin de dégager des endroits où construire, trois pistes ont été retenues. Tout d’abord, les zones inondables, sur les berges de Seine. La crue est faible et le risque d’inondation quasi nul. « Il est tout à fait raisonnable d’envisager une intensification de la construction dans ces zones où les crues sont lentes, en intégrant le risque dès la conception », souligne Benoist Apparu. A Paris, par exemple, la superficie des voies sur berge est équivalente à celle du 9ème arrondissement. En outre, ériger des logements sur les bordures d’autoroutes est aussi en cours de réflexion. A terme, cinq mille constructions sont prévues dans ces zones.

20 000 logements en plus dans les zones pavillonnaires

Autre axe étudié, la densification des zones pavillonnaires. Près d’un million de terrains de plus de 1000 mètres carrés sont occupés par une unique maison. Diviser cette superficie en plusieurs lots permettrait d’augmenter le coefficient d’occupation des sols sans certaines villes. Mais un tel projet doit passer devant le maire, souvent réfractaire à bâtir de nouveaux logements. « Les maires bâtisseurs sont souvent sanctionnés [lors des élections, NDLR], constate dans les colonnes du quotidien Michel Teulait, maire UMP de Gagny. D’ailleurs, les décisions administratives sont presque systématiquement déférées devant un tribunal administratif ». Dans ces conditions, plusieurs élus manifestent le souhait d’un arbitrage de l’Etat, évitant ainsi des procédures chronophages. Près de vingt mille constructions sont pourtant à l’agenda du Grand Paris pour cette solution.

Des gratte-ciels pour Paris ?

Dernière piste à l’étude, « les dents creuses » de la capitale. Ce sont des zones situées entre deux immeubles induisant une surélévation de ces bâtiments. Sans pour autant changer le paysage. « Nous avons dégagé une capacité foncière de plus de 466 000 mètres carrés en montant, partout où c’était possible, à la hauteur maximale prévue par le plan local d’urbanisme » indique Michel Cantal-Dupart, architecte du projet. Mais si ces réfections devaient voir le jour, elles devraient peut-être se heurter à l’unanimité nécessaire des copropriétés. Pourtant, « surélever d’un étage ou deux est dans l’intérêt des propriétaires : ils pourront utiliser l’argent de la vente pour l’installation d’un ascenseur ou l’isolation thermique », fait remarquer l’architecte.

Maxime Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/09/2011 à 15:27 par logix

    Il faut détruire des parties sales du 13ème, 18ème 19 ème et 20 ème et construire des tours de 500m de haut espacées(voir plus avec des grands appartements confortables ou seront relogés les habitants actuels (moyennant que la surcôte par rapport à leurs vieux logements, s'ils revendent reviendra à la ville de Paris). Nous avons la technologie.

  • 0 Reco 04/09/2011 à 14:18 par C.J.

    Dans les 1er, 2ème, 3 ème, 4 ème 5 ème, 6 ème ,7 ème , 8 ème, 16ème , arrondissements de Paris où habitent --entre autres -- nos maires d'arrondissements et de Paris ,socalistes, mais, de grace , plus dans les arrondissements périphéries des dits arrondissaements qui SATURENT avec notamment les squares dédiés aux Afghans et roumains et les rues où tous les immeubles à vendre sont préemptés par la mairie en vue de logements sociaus.
    J'habite Paris depuis 40 ans , arrondissements de l'Est parisien, ET JE SATURE.

  • 0 Reco 04/09/2011 à 10:06 par emilien

    Le bétonnage existe depuis des siècles partout dans le monde car les gens ont besoin de logements. Les villages se développent et prennent les terres agricoles autours d'eux c'est tout.
    La nostalgie des vieilles usines ? C'est dépassé et d'autres emplois les remplacent. Les bureaux ne sont pas des choses mauvaises mais donnent des emplois.
    Et la production de qualité ? La France produit du luxe et est numéro un mondial avec des milliards de bénéfices. Ce n'est qu'un exemple.
    Les nouveaux logements sociaux ne sont pas de qualité ? Au contraire, l'architecture a fait de grands progrès techniques en termes de solidité, d'isolation etc. Demandez aux architectes au lieu de dire n'importe quoi.

  • 2 Reco 03/09/2011 à 23:17 par Fixxer

    Une autre solution serait peut être de délocaliser certaines administration et sièges sociaux dans d'autres villes de France, moins peuplées ?

  • 0 Reco 03/09/2011 à 21:38 par capitainehaddock80

    emilien, je ne pense pas que le "bétonnage" à outrance de la vallée de Seine et de la Brie soient un "progrès" pour l'humanité. Et croyez bien que je ne suis pas écolâtre; vous amplifiez et exagérez mon propos avec vos mines et vos barbelés.
    Les "usines" dont je parle ne sont pas forcément Flins ou Poissy ! Elles sont des entités que vous pouvez appeler PME et qui se développent harmonieusement (Voyez par exemple la Vendée et le Maine et Loire, ce sont de exemples je pense de développement équilibré)
    Seulement le jour où la France n'aura plus QUE des "bureaux",des "services", comment pourra t-elle se procurer, à long terme, les devises indispensables à ses importations ? Car des "Bureaux" et des "Services", Shangaï ou Tokyo en sont farcis et à moindre coût que les nôtres. Les cités du Cambodge, des Indes, des Philippines ... voient surgir des tours de bureaux par centaines qui battent des records d'implantation au rythme d'un quartier de la Défense par an !
    Un jour viendra où les pays producteurs de denrées de QUALITE pourront tirer leur épingle du jeu car l'humanité en aura assez de cette boulimie insatiable dite de "croissance". Et plus tôt que vous ne le croyez, l'Allemagne et l'Italie ont déjà compris : Rien ne surpasse les outils allemands et certains moteurs électriques italiens (Pompes par exemple)
    Je vous le redis, si seulement on construisait des logements sociaux de QUALITE, le problème serait différent. Mais lorsque je vois ces "petits villages" se garnir de "maisons" (?) aussi peu durables qu'éphémères et somme toute assez chères (!) je crie au scandale car c'est se f... du monde. Les premiers logements sociaux construits étaient solides, ceux d'aujourd'hui sont pratiques, certes, mais quelle camelote ! Je plains sincèrement les gens qui devront rénover certaines implantations récentes ... dans la Brie justement.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 20:44 par pongolo

    Reponse à la question posée dans le titre :
    En Corrèze !!!

  • 0 Reco 03/09/2011 à 17:15 par emilien

    Bâtir des logements sociaux, je le répète, est une nécessité, car on ne peut pas laisser des jeunes vivre chez leurs parents ou les gens vivre dans des conditions inacceptables, taudis...
    Maintenant, vous mélangez les logements avec le taux de chômage ?? Pourquoi pas mélanger avec la température au désert du Nevada, des sujets qui ne sont pas du tout corrélés ! Car vaincre le chômage, c'est créer des emplois, et pas nécessairement des usines, car les usines ne représentent pas grand chose en pourcentage... En pourcentage , il y a plus de profs, de policiers, de gendarmes, de docteurs, d’infirmières. Et on peut avoir du travail dans des millions de domaines, comme les pme, sans toujours parler des usines, cette nostalgie est inutile.
    Quant aux agriculteurs, la Brie est massacrée oui, mais c'est car les petits villages grandissent et les gens construisent des maisons par millions. Et y a moins besoin d'agriculteurs en nombre, un seul suffit pour une grande ville. Oui c'est le progrès. Alors dites nous vos idées pour faire avancer les choses ? Revenir en 1960 ? Ou en 1920 ? Tout le monde cultive son jardin ? C'est ça le progrès pour vous ? On recule oui car chacun son métier et les gens n'ont pas tout un jardin, ni le temps, ni l’énergie, ni l'envie. Et pourquoi pas pédaler pour l’électricité, comme ça, chacun pourra vivre en autarcie avec des barbelés et des cameras, pourquoi pas au milieu de la foret ? Et pour fabriquer une automobile, on la fera soit même, on ira creuser nous-mêmes dans les mines pour ramasser le fer etc.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 17:13 par capitainehaddock80

    Bis-repetita avec la "xénophobie" et le "racisme" (Vous allez me donner raison !) Je parle du scandale qui consiste à détruire de façon irréversible le patrimoine agricole francilien. Ces terres végétales sont PERDUES pour toujours, elles sont détruites, c'est cela qui me fait MAL, point barre. Si encore les logements étaient de bonne qualité, ce serait un moindre mal ...
    Quant aux usines allemandes, allez faire un tour du côté de Düsseldorf, Essen, Dortmund, Köln, München,Frankfurt, Hamburg ... vous verrez si elles sont toutes en Chine ...

  • 0 Reco 03/09/2011 à 16:56 par capitainehaddock80

    Je ne me plains pas, je constate.
    Pour en revenir au sujet initial, bâtir des logement sociaux et parallèlement délocaliser nos entreprises va nous amener tout droit dans le vif du sujet : Le mur.
    Quant à l'agriculteur qui peut "nourrir une ville"(?), cela ne justifie pas pour autant le massacre de la Brie, du Pays de France, de la plaine de Saclay, de la vallée de la Seine, de celle de l'Oise, de celle de la Marne (Liste non exhaustive) Si c'est cela le "Progrès économique" selon vous, pardonnez moi si je ne partage pas votre avis...

  • 1 Reco 03/09/2011 à 16:43 par emilien

    Et autre chose, les allemands ont des usines en chine aussi, justement, leur cerveau est en Allemagne et les usines en chine, alors reprenez des cours svp. tout a revoir ! Oui j;ai un cerveau, au moins moi j'ai fait des études, pas comme la plupart des gens qui écrivent sans savoir. Et moi aussi je m’intéresse a l’évolution de la France, au moins j'essaie d'apporter des solutions, et je ne blâme pas les immigrés ou les chinois ou les extra terrestres, comme david vincent ?? Au moins j’étudie les solutions et j'apporte des idées ! Je ne rejette pas la faute sur les autres pays ou les autres, j'essaie de faire avancer mon pays, mais trop de français font reculer la France avec des idées xénophobes.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 16:33 par emilien

    Bien entendu, les chinois travaillent et nous sommes bien content d'acheter une télé ou une voiture ou a un prix très bas !!! Car si les usines étaient en France, les prix seraient au moins double ou triple ou quadruple. Alors faut arrêter de se plaindre, y en a marre, vous n'avez qu'a faire les objets vous mêmes. Nos caprices ? Vous pensez qu'acheter des vêtements ou des outils c'est un CAPRICE ????? Non mais on croit rêver, continuez, faites nous rire, le ridicule ne tue pas. Le chômage exponentiel, vous pensez que ça vient des usines en Chine ? Non mais rires, les gens n'ont jamais étudie économie mais en parlent. Le chômage vient qu'on ne crée pas assez d'emplois de services et que le pétrole coûte cher depuis 1973 la crise du pétrole, alors prenez des cours d’économie svp. Et autre cause de chômage : les abus de crédits et de dettes privées et publiques. Et les dépenses en guerres diverses, comme les usa en Irak. Et vous pensez que les agriculteurs s'en sortent ? Un seul agriculteur peut nourrir une ville maintenant grâce aux progrès techniques, alors on n'est plus en 1960 !!

  • 1 Reco 03/09/2011 à 16:21 par capitainehaddock80

    emilien, nous sommes bien contents de faire turbiner des "usines" ... asiatiques pour satisfaire nos CAPRICES, assez d'hypocrisie.
    Alors tant qu'à faire, je ne serais pas mécontent que des "usines" en France résorbent le chômage exponentiel qui nous touche. Parlons des allemands : ils ont su garder leurs "usines ringardes" ... lesquelles sont le socle de l'Europe économique !
    Quant aux "Bureaux", vous croyez sans doute que ce sont des bureaux qui vont nourrir et fournir la planète ? SI, je leur vois un avenir : des serres à tomates et à salades pour suppléer aux terres maraîchères anéanties par l'explosion urbaine !
    Pour conclure, cessez de mettre le mot "Racisme" à toutes les sauces pour clouer le bec de vos interlocuteurs lorsque vous n'êtes pas d'accord (Argumentez avec VOS neurones et avec VOTRE personnalité, ce sera mieux).
    Sachez en outre que je ne suis pas "retraité" et que je m'intéresse à "l'évolution de la France" bien au delà de ce que vous imaginez.

  • 1 Reco 03/09/2011 à 16:01 par emilien

    Un forum libre ne tolère pas les propos racistes alors pas question de laisser faire. Quant aux logements sociaux, il faut bien loger la population qui ne trouve pas de logements libres, ou trop chers ! A paris, le prix au m2 est énorme et les jeunes ne peuvent pas se loger ! Même les moins jeunes ! Alors oui y a besoin boulimique de logements sociaux ! Les usines, c'est démodé, vous vivez encore en 1960 ? Maintenant on a misé sur les services et les bureaux ! Mais les gens en retraite ne peuvent pas comprendre l’évolution de la France, dépassés qu'ils sont ! Place aux jeunes ? La France doit vivre et aider ses jeunes qui représentent l'avenir, une fois que les anciens auront laisse leur place. Et bien-sur, il faut décentraliser, c'est urgent, paris n'est pas le centre du monde.

  • 1 Reco 03/09/2011 à 15:57 par tournesol

    Enfin, l'enfer de paris comme certains disent ! eh bien, cet enfer, beaucoup le préfère , à la verdure ? rien à faire des champs et des vaches qui puent !!! ! les embouteillages , un plaisir.... eh oui !! alllez y dans la brousse ! on y devient fou ... pas forcement !

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:54 par tournesol

    de plus comme certains disent il y a de la place en province, mais le travail ? donc aux ministères et a l’administration de se déplacer en totalité !! pourquoi sont ils tous entassés à Paris ? A notre époque de communications faciles ? Ensuite ,, à certaines entreprises pariseinnes...Ce sont les grands patrons qui préfèrent Paris ......Folies bergères, petites mamoiselles ......!!!

  • 1 Reco 03/09/2011 à 15:53 par capitainehaddock80

    emilien, qui êtes vous ? Un RG ? Ceci est un forum libre, pas un défouloir à balances !
    Mais revenons au "Grand Paris" : Pourquoi vouloir encore et encore surcharger cette agglomération en eutrophisation ? Il est devenu impossible de circuler aux "heures de pointes" étendues ... de 6h30 à 22h par endroits.
    Parallèlement, le bétonnage des meilleures terres agricoles d'Europe pour des constructions de qualité très médiocres est un scandale absolu ! On consomme encore et encore des espaces de terres céréalières alors que nous pourrions réhabiliter et rénover des quartiers entiers qui tombent en décrépitude.
    Asphalter 10 ha de terres pour implanter des commerces qui existent déjà par ailleurs, c'est monstrueux. On hypothèque l'avenir car ces parcelles sont détruites définitivement; et curieusement sur ce sujet, on n'entend pas les écolos !
    De plus, je ne comprends pas trop cette boulimie de "logements sociaux" alors que les entreprises et les usines délocalisent. Jadis, l'implantation d'une "usine" apportait le logement social; aujourd'hui le logement social "chasse" l'usine !

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:52 par emilien

    écologie urbaine ? c'est une grosse blague de faire croire aux gens qu'ils peuvent vivre a la campagne, sans automobile ou transports, alors que le pétrole disparaît ! le seul espoir est la ville, les campagnes n'accueillent que les gens sans argent ou les retraités, mais impossible d'y vivre sans le confort moderne, sauf si on est agriculteur ou on veut vivre comme dans l'ancien temps ! Qui va payer les factures de gasoil ? Et le havre, pour y avoir voyagé, c'est un port, sans attraction, faute de volonté locale. Paris n'est pas un enfer, il manque de logement et les transports, mais avec la fin du pétrole, faut des alternatives.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:48 par tournesol

    En hauteur, ou dans les champs à 50 kms ! des tours de 25 à 50 étages, et a cheval sur le e perif, les 1er étages en parkings !, mais les écolos ne veulent pas !!! ils ne veulent pas non plus trop de, pavillons, les écolos font la loi !! De plus certaines banlieues... 93 sont à rasées, à, 50 % que des gourbis remplis d'africains .... Zut j'ajoute beaucoup d'immeubles anciens de paris, seraient à rasés également, mais les propriétaires ont le bras long........... zut aussi

  • 1 Reco 03/09/2011 à 15:43 par ami de paris

    Pourquoi tous ces projets fous de densification de Paris, alors que nous vivons dans une ère allant vers l'écologie urbaine. Qui sont ces urbanistes pas écologistes qui proposent ces projets anti-parisiens. Pourquoi pas un développement équilibré de Paris et de la France.
    Pourquoi ne pas envoyer les activités économiques créant ces besoins de nouveaux logements parisiens dans d'autres régions de France que Paris, par exemple Le Havre.
    En Allemagne la vallée de la Ruhr n'est pas dans la région de Berlin, non plus l'industrie de la finance, qui se situe dans la région de Francfort.

    Pourquoi vouloir faire de Paris un enfer sur terre.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:37 par flowww

    cuicui t'as bien fait de partir
    en plus les rouges ça fait peur aux enfants dans les bus

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:33 par flowww

    nastar4 regarde la tv !!! tf1 je suppose ...

  • 0 Reco 03/09/2011 à 15:24 par Asohar

    et si on se contentait, avant de reconstruire, de valoriser l"'existant, de détruire les bâtiments en ruine pour faire de la place pour de nouveaux...

  • 0 Reco 03/09/2011 à 12:58 par emilien

    autres remarques, au bord d'autoroute, mauvaise idée, trop de bruit , pollution. Bord de Seine, mauvaise idée, risques de crues. La meilleure solution c'est construire en hauteur. La densification des pavillons, c'est mauvais car les gens aiment la place en maison, c'est pas comme en appartement. Quant aux racistes, mais que font-ils en France si ça leur plait pas.

  • 0 Reco 03/09/2011 à 11:59 par emilien

    j'ai quelques idées. D'abord, il faut décentraliser, donc mettre des centres de décision dans la province et les villes moyennes. Pour Paris, il faut construire en hauteur, c'est une évidence. Quant aux commentaires racistes, je me demande pourquoi le journal les laisse passer. L'immigration est utile a la France, qui devient vieille et qui va payer les retraites et faire les boulots difficiles ? Et la caisse de securite sociale est vide avec les cancers des personnes âgées et les soins...pensez-y, la France devient pleine de vieux. Ne soyons pas vieux jeux.

  • 2 Reco 03/09/2011 à 01:47 par kensington

    Attribuons d'ores et déjà à Mr Apparust un logement de fonction au bord d'une autoroute. On l'y assigne ne serait-ce que pour quelques années. Il est déjà scandaleux et inhumain qu'on ait déjà auparavant construit des logements le long des autoroutes, du périphérique et des voies ferrées, et voilà qu'on remet ça !
    Quand aux zones innondables : d'un côté on met en garde contre la crue centennale et de l'autre, ce monsieur, envisage de faire fi des recommandations. Les conséquences de ce type d'attitude : voir avec la tempête Xanthia en 2010, Vaisons-la-Romaine en 1992, Fukushima etc.
    Paris est déjà surpeuplé. Les quais de la Seine sont une véritable boufffée d'air pour les parisiens car on y a enfin un horizon dégagé ! Tout à fait d'accord avec Ras La Caquette, Patterson, et Pongolo.

  • 4 Reco 02/09/2011 à 19:59 par Bill Paterson

    Pour quelle raison nos hommes politiques veulent-ils concentrer les Français sur l'Ile de France ?
    D'autre régions ont un réel potentiel de développement ...

  • 1 Reco 02/09/2011 à 18:40 par Jean-Michel HAREL

    Vous parlez de l'Eure à propos du Grand Paris mais cette région appartient à la Normandie et n'a rien à voir avec l'île de France. Est-il utile de concentrer tout dans la région parisienne ? L'aménagement du territoire devrait permettre d'équilibrer des régions ( Auvergne etc )qui ont des populations faibles.
    Bonjour du Havre en Normandie.

  • 1 Reco 02/09/2011 à 18:25 par pongolo

    ce plan "Grand Paris" est une forfaiture
    alors que nous avons besoin de déconcentrer, désurbaniser, décentraliser, dé-suicider (sic), dé-stresser, etc ... et surtout revitaliser les campagnes et le monde rural qui eux seuls fournissent le strict nécessaire à la survie de l'homo sapiens que nous sommes - la bouffe saine - on va engloutir des milliards pour un projet à contre-sens de l'histoire
    à quand un Plan d'Aménagement du Territoire remettant les choses dans le bon sens ???

  • 1 Reco 02/09/2011 à 18:22 par jm88

    j'habite dans les Vosges, à Saint-Dié. C'est une jolie ville de 20.000 habitants, agréable, et à 2 heures de Paris par le TGV. Mais nous on a un problème différent de Paris. On perd des habitants. De ce fait, on a beaucoup de logements vides, et comme il y a une offre importante, les prix baissent, aussi bien à l'achat qu'à la location. Alors, il suffit à 1000 foyers parisiens qui en ont marre de Paris, de déménager à Saint-Dié pour améliorer les problèmes de Paris, et pour régler les problèmes de Saint-Dié. Et des Saint-Dié, il doit bien en avoir 1000 en France. Faites le compte !

  • 1 Reco 02/09/2011 à 18:19 par Azad

    Beaucoup de commentaires illustrant une certaine frustration raciste...

  • 7 Reco 02/09/2011 à 14:23 par cuicui

    j'ai quitté Paris pour la province sans regrets.
    Un grand logement peu couteux, un niveau de vie meilleur, un bon salaire et surtout, je peux aller faire mes courses ou prendre le bus sans avoir a rougir d'être la seule personne d'origine française.
    Paris est devenu le point de chute de l'immigration et leur logements seront financés par qui ?

  • 2 Reco 02/09/2011 à 13:23 par nicand11

    Eriger de nouveaux logements????? où et comment et avec quoi ?... j'ai souvenir d'avoir vu à la TV une famille monoparentale (femme seule , bien évidemment...) arrivée d'Afrique avec je ne sais combien d'enfants.... la brave mama pensait naîvement pouvoir obtenir un grand et vaste logement dans les plus brefs délais... à l'évidence ,elle a été déçue... peut-être pensait-elle pouvoir être loger au Château de Versailles .... Sans nul doute,certain doive encore penser que la République qui est et qui a été si généreuse pourrait encore faire un effort pour accueillirencore plus la misère du monde ...

  • 2 Reco 02/09/2011 à 13:17 par nicand11

    Eriger de nouveaux logements ???? où et comment.??? ... j'ai souvenir d"avoir vu à la TV une famille monoparentale ( femme seule , bien évidemment..) arrivée d'afrique avec je ne sais combien d'enfants.... la brave femme pensait obtenir un grand et vaste logement dans les plus brefs délais... à l'évidence , elle a été déçue... peut-être pensait -elle pouvoir être loger au château de Versailles ... sans nul doute, certain pense encore que La République est si généreuse qu'elle pourrait encore faire un effort pour accueillir encore plus la misère du monde ....

  • 0 Reco 02/09/2011 à 12:52 par Alain

    Il serait urgent de construire de nouvelles routes.

  • 1 Reco 02/09/2011 à 08:10 par D27340

    @ nastar 4 :
    Ton commentaire pique les yeux !!
    attention à l'ortographe quand même.

  • 1 Reco 02/09/2011 à 02:21 par nasstar4

    Moi même de banlieue et de paris je vous trouve septique si je suis habitant cher mes parent par exemple , es-que demain m'assurer vous d'avoir un logement ? aujourd'hui ses claire que non, je pense que des construction t'elle quelle sont dite bord de seine ...etc sont bonne a prendre . Notre pays avance a grande échelle tous simplement quand le gouvernement pensera que d'autre ville française serons attractif un pôle économique se fera paris et d'autre ville saturons et d'autre serons créer.
    Se qui concerne les architectes qui mieux que eux pourront édifier des tours dans paris sans casser pour autant notre vue ?

  • 2 Reco 02/09/2011 à 01:30 par Phil

    La première des choses que devrait savoir ce ministre s'il avait un minimum de connaissance ou d'expérience, c'est que l'urbanisme est un domaine bien trop important pour être confié à des architectes.

    Ils ont enlaidi nos villes avec leurs tours, saccagé nos côtes en les bétonnant quasiment partout, appauvri les campagnes avec leurs lotissements qu'ils clonent du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest et défigurée nos banlieues en faisant des ghettos avec les conséquences graves qui en résultent.

  • 0 Reco 02/09/2011 à 00:12 par campagnard

    vive la vie à la campagne loin des bouchons et de la mauvaise humeur due à la promixcuité

  • 0 Reco 29/08/2011 à 21:19 par Friand

    certaines régions...

  • 5 Reco 29/08/2011 à 21:18 par Friand

    Solution 1 : trouver un moyen de peupler les logements vides + transformer les bureaux en habitations.
    Il y a des milliers de m² de bureaux libres rien qu'à Paris même, et dans des beaux quartiers en plus (avenue entre Opéra et le Louvre par exemple)...

    Solution 2 : comme dit par RasLaCasquette, il faut créer de nouveaux pôles économiques afin de rendre des villes jusqu'ici incognito en villes plus importantes.
    Le gouvernement semble vouloir concentrer la France à Paris au lieu de profiter des ressources incroyables de cetaines régions de notre beau pays !

  • 6 Reco 29/08/2011 à 17:40 par RasLaCasquette

    Je suis sidéré de lire autant d'inepties. J'aimerais bien savoir si les imbéciles qui pondent de pareilles idées iront habiter dans des zones inondables ou en bord d'autoroute ? Monsieur Apparu, Monsieur Fillon, Monsieur Sarkoozy, SVP donnez l'exemple et aller habiter au bord de l'autoroute A3 !!

    Existe-t-il encore des décideurs intelligents ? La première des choses est de tout mettre en place pour désengorger cette capitale musée. Paris n'est pas la France. La France est vaste et de très nombreuses villes pourraient parfaitement accueillir de nouveaux habitants.

    Il faut décentraliser de manière URGENTE. Paris ça suffit !! A quand la généralisation obligatoire du télétravail ??


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...