Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 26 mai 2010 à 12h31

Immobilier neuf : Les indicateurs repassent au vert


Les promoteurs voient le bout du tunnel
Les promoteurs voient le bout du tunnel
Les promoteurs voient le bout du tunnel (©dr)

Les mises en chantier de logements neufs ont progressé de près de 1 % au cours des trois derniers mois, pour la première fois depuis plus de deux ans. Cette tendance, confortée par la nette hausse des permis de construire, s’accompagne d’une accélération des ventes… et des prix.

(LaVieImmo.com) - L’immobilier neuf voit le bout du tunnel. Près de 75 500 logements ont été mis en chantier en France entre le 1er février et le 30 avril, soit 0,6 % de plus qu’au cours des trois mois précédents, selon des chiffres dévoilés mercredi par le ministère de l’Ecologie. Sur un an, l’activité est en baisse de 14 % (300 000 logements environ), contre un repli de 14,6 % à fin mars. Les permis de construire, indicateur avancé des mises en chantier, ressortent en hausse de 24,7 % sur les trois derniers mois, pour un total de 95 450 logements ; la baisse annuelle est ramenée à 12,1 %, en amélioration de plus de 3 points par rapport à fin mars.

Délai d’écoulement des biens réduit de moitié

Cette meilleure tenue de la construction fait écho à la hausse des ventes de logements neufs. Selon le ministère, les promoteurs ont vendu près de 26 700 logements au premier trimestre 2010, soit 5,3 % de plus qu’à la même période de l’année dernière. Sur les douze derniers mois, 108 000 logements neufs on trouvé preneur. C’est 38,3 % de plus qu’entre avril 2008 et mars 2009. Bien qu’en forte hausse de 67,5 % (26 100), les mises en vente restent inférieures aux ventes, aussi l’encours de logements disponibles continue de décroître. Au 31 mars, 67 500 appartements et maisons restaient en attente d’un acheteur, contre 69 600 trois mois plus tôt et 67 200 au 31 mars 2009. En un an, le délai moyen d’écoulement des biens s’est réduit de moitié, de 14 à un peu plus de 7 mois pour les appartements, et de 16 à 8 mois et demi pour les maisons.

Conséquence de cette reprise d’activité et du nombre toujours insuffisant de logements disponibles, les prix ont continué de croître. A 3 492 euros au premier trimestre, le prix moyen au mètre carré des appartements a augmenté de 6,8 % sur un an. Très nette pour les studios (+8,5 %, à 4 226 euros) et les quatre pièces et plus (+8,9 %, à 3 546 euros), la hausse accélère pour les surfaces intermédiaires, avec des taux de croissance de 6 % en moyenne pour les T2 et T3, contre des hausses de l’ordre de 2 % au quatrième trimestre 2009. Dans l’individuel, le prix moyen du lot a progressé de 1,8 % sur un an au premier trimestre, à 238,9 euros.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 27/05/2010 à 09:40 par UFFA 92

    Si le marché se porte si bien, il faut arrêter tout de suite les aides à l'achat payées avec nos impôts et qui "dopent" artificiellement les prix. Les spéculateurs, appelés investisseurs par les professionnels, sont les artisans de la hausse car ils entrent en concurrence avec ceux qui achètent pour se loger. ..

  • 0 Reco 27/05/2010 à 07:04 par pongolo

    et allez !!! un ptit coup de gonflette sur le pneu crevé ....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...