Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 31 août 2010 à 09h30

L'immobilier neuf voit le bout du tunnel


Rebond des ventes et des permis de construire
Rebond des ventes et des permis de construire
Rebond des ventes et des permis de construire (©dr)

Les ventes de logements neufs ont progressé de près de 8 % au deuxième trimestre, après une hausse de 5 % en début d’année. Cette accélération s’accompagne d’une progression marquée du nombre de permis de construire, qui fait oublier le tassement des mises en chantier.

(LaVieImmo.com) - L’amélioration se confirme. Plus de 29 900 logements neufs ont trouvé preneur en France au deuxième trimestre, soit 7,6 % de plus qu’à la même période de l’année dernière, selon les chiffres dévoilés mardi matin par le ministère de l’Ecologie. Le niveau atteint est le plus élevé en près de trois ans. La hausse atteint 5,7 % pour les appartements, et 23,3 % pour les maisons individuelles. Sur un an, le nombre de ventes de logements cumulées, tous types confondus, s’élève à 110 200 soit 30,9 % de plus qu’au cours des quatre trimestres précédents.

Malgré une forte progression des mises en vente (+57,3 %, à 31 100), l’encours de logements disponibles continue de décroître, «  les mises en vente et les annulations de réservation étant inférieures aux ventes et aux abandons de logements commercialisés », explique le ministère. Ainsi, au 30 juin, 66 900 appartements et maisons restaient en attente d’un acheteur, contre 67 160 trois mois plus tôt et 85 056 au 30 juin 2009. Ce stock est constitué à 85 % par des appartements (57 175, contre 9 755 maisons). En un an, le délai moyen d’écoulement des biens est passé d’un peu plus de 9 mois à mois de 7 mois dans le collectif, et de plus de 12 mois et demi à 8 mois pour l’individuel.

Prix en hausse pour les appartements, en baisse pour les maisons

Conséquence de cette reprise d’activité et du nombre toujours insuffisant de logements disponibles, les prix ont continué de croître. A 3 556 euros au premier trimestre, le prix moyen au mètre carré des appartements a augmenté de 5,4 % sur un an. A noter néanmoins un léger tassement par rapport aux 6,8 % du premier trimestre. Toujours très nette pour les studios (+11,3 %, à 4 526 euros), la hausse se fait moins vive pour les surfaces plus importantes, avec des taux de croissance de l’ordre 4 %, au lieu des 6 à 8 % observés au premier trimestre. Dans l’individuel, le prix moyen du lot a est en nette baisse, de 4,2 % sur un an en moyenne, à 237,3 euros.

Le ministère a également fait le point sur l’évolution des mises en chantier. Celles-ci se sont stabilisées au cours des trois derniers mois (mai, juin, juillet), pour un total de 73 841 logements. En cumulé sur les douze derniers mois, l’activité est en baisse de 5,6 % (300 171 logements environ), contre un repli de 3,2 % à fin juin. Les permis de construire, indicateur avancé des mises en chantier, ressortent en hausse de 31,4 % sur le trimestre (109 371 logements), et de 2,5 % en cumulé sur les douze derniers mois. Cette hausse est la première depuis le début de la crise. Interrogé par l’AFP, Benoist Apparu a estimé que cette progression déboucherait « à terme sur des constructions nouvelles, même si cela tarde à redémarrer ».

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...