Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 16 février 2010 à 18h48

La maison individuelle va mieux... pour le moment


des ventes en baisse de 10 % sur 2 ans
des ventes en baisse de 10 % sur 2 ans
des ventes en baisse de 10 % sur 2 ans (©dr)

Les constructeurs de maisons individuelles reprennent leur souffle. Après deux années de forte baisse, les ventes en secteur diffus ont progressé de 8 % en 2009. Plus marqué en fin d’année, le rebond doit beaucoup aux mesures de soutien du plan de relance. Et reste fragile.

(LaVieImmo.com) - 171 200. Selon l'indice de commercialisation de Caron Marketing (Markemétron), publié mardi par l’Union des maisons françaises (UMF), c’est le nombre de maisons individuelles vendues l’année dernière en secteur diffus* en France. Soit 8 % de plus qu’en 2008 (158 680 ventes), mais 10 % de moins environ qu’en 2007 (191 300). En baisse jusqu’en avril, le nombre de transactions s’est stabilisé au printemps, avant « une reprise très sensible, voire brutale » à compter du mois d’août, explique l’UMF. Un pic d’activité a été enregistré en novembre, avec un taux de croissance annuel de 74 % et un total de plus de 16 000 ventes.

Par zones géographiques, le rebond est très net en Île-de-France, où la croissance des ventes atteint 21 % sur l’ensemble de l’année, après une baisse comparable en 2008 (-23 %). Belles performances également dans le Nord (+19 %, après -20 % en 2008) et le Centre (+12 % après -18 %). A la traîne, la région Est accuse en revanche un nouveau repli significatif, de 12 %, après une baisse de 22 % en 2008.

Contre un arrêt brutal des aides d’Etat

Guère étonnée par la reprise observée, l’UMF se garde de tout excès d'optimisme. « Comme nous l’annoncions début 2009, la primo-accession populaire, qui représente aujourd’hui le premier marché du secteur diffus, est aussi celui qui présentait les chances d’une relance plus rapide », explique l’Union. « Non seulement en raison des besoins, considérables et structurels […], mais aussi en raison de la resolvabilisation des ménages ». Une resolvabilisation maintenue sous respiration artificielle par les différentes mesures du plan de relance, comme le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour une première accession dans le neuf, et le développement du dispositif du pass-foncier.

Prévisible, donc, cette reprise est également fragile. « Le marché n’est pas en état de supporter un arrêt brutal des aides », poursuit l’union. Et de demander à l’Etat de « maintenir le doublement à plein régime du PTZ jusqu’au 31 décembre 2010 », au moins - et non jusqu’au 30 juin, comme prévu actuellement.

*hors promotion, construites sur des terrains déjà acquis

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/07/2010 à 17:22 par cmiste

    Super article et très utiles, la preuve : http://www.demain-ma-mais on.com/qui-fait-ma-maison /constructeur-maison-indi viduelle/

  • 0 Reco 17/02/2010 à 14:28 par Donald

    Je ne voit pas d'autres solutions!

  • 0 Reco 17/02/2010 à 09:34 par chebi

    c'est bien beau le doublement du PTZ et tout ça, mais si le marché doit se purger, il se purgera. sauf que ça prendra plus de temps. est-ce souhaitable ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...