Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionvendredi 7 mai 2010 à 12h28

La reprise du marché immobilier ne durera pas selon Promogim


Les ventes pourraient baisser de 10 à 15 % entre 2009 et 2010
Les ventes pourraient baisser de 10 à 15 % entre 2009 et 2010
Les ventes pourraient baisser de 10 à 15 % entre 2009 et 2010 (©dr)

Chat échaudé craint l’eau froide. Le groupe Promogim, spécialisé dans la promotion et la construction résidentielle, craint que le contexte ne devienne moins favorable au marché immobilier d’ici la fin de l’année.

(LaVieImmo.com) - Constatant que le marché résidentiel a connu une forte reprise en 2009, avec des volumes de ventes ayant atteint 106 300 biens l’an dernier contre 79 359 en 2008, le groupe note que la demande est bien présente mais constate que l’offre a du mal à suivre le rythme. Promogim note en effet que l’année 2009 a connu un fort ralentissement des mises en vente de bien « puisque le stock en fin d’année a atteint 69 000 logements contre 110 914 fin 2008 ».

L'offre a du mal à se reconstituer

Le promoteur explique que l’offre a par conséquent du mal à se reconstituer, celle-ci étant freinée par la longueur du cycle de production et les multiples goulets venant entraver la sortie des nouvelles réalisations. « Il en résultera sur l’année en cours, un nombre de ventes au plan national de 10 à 15 % inférieur à celui de l’année 2009, ce malgré un contexte très favorable aux acheteurs » explique Promogim.

Selon le promoteur, il faut s’attendre à de sombres perspectives pour l’an prochain. « D’ici fin 2010 et en 2011, les déséquilibres du marché auxquels viendront s’ajouter des tensions inflationnistes, déjà présentes sur le foncier et les matières premières, généreront de nouvelles hausses des prix de revient » avance-t-il. Avant de conclure en indiquant que « dans ce contexte, une hausse des taux d’intérêt et une diminution des aides viendraient ralentir voire arrêter la reprise actuelle ».

Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...