Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionjeudi 19 juillet 2012 à 10h25

Les organismes HLM peinent à réaliser leurs objectifs


Moins des deux tiers des 42 500 logements prévus seront construits
Moins des deux tiers des 42 500 logements prévus seront construits
Moins des deux tiers des 42 500 logements prévus seront construits (©dr)

Les constructeurs de logements sociaux ne devraient réaliser cette année que les deux tiers de leur objectif de 42 000 nouveaux logements intermédiaires, rapporte Les Echos. En cause, les difficultés à obtenir des prêts sur la partie de la collecte du Livret A, redistribuée par les banques.

(LaVieImmo.com) - La situation à laquelle se heurtent les organismes HLM est sans précédent. Les banques, opposées à un doublement du plafond du Livret A, affirment que les organismes HLM n’utilisent déjà pas toute la collecte actuelle pour leurs besoins de construction de nouveaux logements. De leur côté, les organismes dénoncent un quasi-blocage des octrois de crédits de la part des banques. Résultat, « cette année, ils tomberont loin de l’objectif de création de nouveaux logements intermédiaires assigné par le gouvernement », indique le journal. Ceci, faute de financements censés provenir de la redistribution de la collecte du Livret A.

Les Entreprises sociales de l’habitat (ESH), une des plus grandes familles d’organismes HLM, ont été à l’origine l’année dernière de plus de 15 000 logements intermédiaires (PLS) sur les 41 000 fixés comme objectif par le gouvernement. Une mission alors accomplie, contrairement à cette année où le ministère prévoit 120 000 logements sociaux dont 42 500 intermédiaires. L'objectif au plus long terme étant de quelque 150 000 HLM par an. .

Des prêts très longs

La différence entre les prêts PLS et les prêts accordés aux logements sociaux et très sociaux se trouve au niveau du taux. Celui-ci n’est pas bonifié pour les crédits PLS, qui suivent un canal différent. Par le passé, les banques ont obtenu le droit de distribuer 80 % de l’enveloppe alors que la Caisse des Dépôts n’en redistribue que 20 %. « Cette année, obtenir des prêts des banques se révèle difficile et les bailleurs sociaux ne peuvent retourner vers la Caisse des Dépôts : elle a déjà largement utilisé son enveloppe de 20 % », explique aux Echos Michel Ceyrac, président de l’ESH. Ce type de prêts pose un sérieux problème aux banques : ils sont très longs, entre 35 et 40 ans, ert deviennent difficiles à obtenir avec les nouveaux ratios prudentiels de Bâle III, entrés dans une phase d’application nouvelle depuis le 30 juin 2012. En dépit de cette réalité dure à assumer, le ministère du Logement, estimant avoir besoin de plus d'explications, a convoqué les banques qui devraient se prononcer demain sur le sujet.

Badr Lebnioury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...