Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 5 mai 2010 à 16h00

Les ventes de logements neufs en sursis


17 648 ventes au premier trimestre
17 648 ventes au premier trimestre
17 648 ventes au premier trimestre (©dr)

Les ventes de logements neufs ont progressé de 18 % au premier trimestre 2010, selon la Fédération des promoteurs constructeurs (FPC). Elles pourraient néanmoins reculer sur l’ensemble de l’année.

(LaVieImmo.com) - 2010 a bien commencé pour les promoteurs constructeurs. Selon les chiffres dévoilés mercredi par la FPC, la profession a enregistré 17 648 ventes de logements neufs au premier trimestre de l’année. Soit une baisse de 6 % par rapport au quatrième trimestre 2009 (18 159), mais une progression de près de 18 % en comparaison annuelle (14 521 réservations au premier trimestre 2009).

Cette hausse est plus ou moins marquée selon les régions, avec des taux de croissance compris dans une fourchette de 6 % pour Lyon et son agglomération, à 37 % pour Lille. En Île-de-France, les ventes ont progressé de 25 % sur la période, pour un total de 6 400 réservations. Les petites surfaces (studios, 2 et 3 pièces) continuent de concentrer plus de trois quarts des ventes franciliennes, preuve que les acheteurs restent avant tout des investisseurs. Cette tendance reste vraie sur tout le territoire, même si la part des ventes aux investisseurs s’est légèrement réduite en début d’année, à 63 % au premier trimestre contre 66 % au quatrième trimestre 2009.

Des mesures qui fonctionnent

« Si le dispositif Scellier [d’aide à l’investissement locatif, NDLR] s’impose toujours comme l’un [des] meilleurs vecteurs [de la politique gouvernementale de relance] sur le marché du logement, le succès croissant du Pass Foncier démontre qu’il existe bien un problème de solvabilité dans l’accession à la propriété de la résidence principale », a estimé Marc Pigeon, président de la fédération. Selon le dirigeant, ce « problème » peut être résolu en créant de nouvelles « aides appropriées », inspirées « des mesures qui fonctionnent », et en prolongeant les mesures existantes « afin qu’elles produisent tous leurs effets ». Une référence directe à l’arrêt du doublement du prêt à taux zéro (PTZ) pour l’achat d’une résidence principale, prévu pour le 30 juin 2010.

Sans se risquer à faire une précision chiffrée, et compte tenu de l’incertitude concernant les effets de la modification du PTZ sur le niveau de la demande, Marc Pigeon a estimé qu’on pourrait observer « moins de 100 000 » ventes de logements neufs sur l’ensemble de l’année, contre 106 282 en 2009.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...