Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 10 juin 2015 à 11h32

Logement social : les "mauvais élèves" vont se faire taper dessus


Les noms d'une dizaine de communes qui ne respectent pas la loi SRU dévoilés cet été
Les noms d'une dizaine de communes qui ne respectent pas la loi SRU dévoilés cet été
Les noms d'une dizaine de communes qui ne respectent pas la loi SRU dévoilés cet été (©Fotolia)

Le gouvernement va passer à l'offensive cet été contre les communes qui ne remplissent pas leurs obligations en matière de logements sociaux.

(LaVieImmo.com) - « Passer à la vitesse supérieure ». Selon les informations d'Europe 1, plusieurss villes qui ne disposent pas d'au moins 20% de logements sociaux « vont être pointées du doigt publiquement ». Régulièrement, certaines communes récalcitrantes font l'objet de sanctions financières, quintuplées depuis la loi de mobilisation du foncier public portée par l'ex ministre du Logement, Cécile Duflot. Mais c'est encore trop doux aux yeux du gouvernement, qui prépare une « grande offensive estivale » selon la radio.

Dans le collimateur du gouvernement : une dizaine de villes, dont les noms vont être rendus publics cet été. « On va taper fort et ça va faire du bruit », promet à Europe 1 un ministre en charge de cette offensive, évoquant une plus grande liste, de 220 villes, « qui sont (très très) loin des 20% de logements sociaux, certaines passant même sous la barre des 10% ». Une enquête du Monde publiée en février évoquait plus généralement un tiers de villes hors-la-loi.

Réquisition de logement vacants

Ce que risquent les récalcitrants : la substitution des pouvoirs du maire par le préfet, qui pourra préempter des terrains et délivrer des permis de construire à la place de ces derniers. La mesure n'est pas en soi une nouveauté, Manuel Vals l'avait déjà annoncé au début de l'année. Ce qui l'est davantage en revanche, c'est la possibilité de réquisitionner des logements vacants du parc privé, afin d'y installer des demandeurs de logements sociaux.

L'objectif de cette montée en pression : « montrer aux autres villes ce qui se passera pour elles si elles ne réagissent pas très vite », indique le ministre à Europe 1. Les élus sont prévenus.


Retrouvez notre sélection de programmes neufs, partout en France >>


Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/06/2015 à 19:06 par ROGER

    qu'ils louent déjà tous les logements HLM où la vacance peut atteindre plus d('un an.
    il faut dire que certains bailleurs sociaux sont plus cher que dans le parc privé

    http://www.leboncoin.fr/l ocations/808223919.htm?ca =2_s

  • 0 Reco 10/06/2015 à 11:46 par trouduc

    Dictature, quand tu nous tiens


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...