Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 7 mars 2017 à 09h46

Paris dans le top 10 des villes les plus chères pour construire


Le projet "Mille arbres", lauréat du concours "Réinventer Paris"
Le projet "Mille arbres", lauréat du concours "Réinventer Paris"
Le projet "Mille arbres", lauréat du concours "Réinventer Paris" (©Mairie de Paris)

Alors que New York affiche les coûts de construction les plus élevés au monde, Paris se maintient à la 9e place, selon un rapport d'Arcadis publié lundi 6 mars. Mais la capitale n'en demeure pas moins une ville attractive qui investit.

Le cabinet Arcadis a analysé les coûts de construction dans les principales villes du monde. Et cette année encore, c'est New York qui se maintient en tête du classement des métropoles les plus chères pour construire. "Big Apple" affiche des coûts jusqu'à 50% plus élevés par rapport à la plupart des grandes villes américaines comme Chicago, Los Angeles, Seattle ou Boston. Comment expliquer un tel écart? Selon l'étude, New York a des exigences propres en matière de réglementation, mais pâtit surtout d'une pénurie d'offre de travail et d'une faible mise en concurrence entre les entreprises du secteur du bâtiment.

Hong Kong et Genève montent sur les 2e et 3e marches du podium, gagnant chacune une place, devant Londres qui passe de la 2e à la 4e place. "Leur position est affectée par les variations des taux de change mais aussi par le ralentissement de l’inflation dans les villes chinoises", souligne le rapport. Paris reste pour sa part en 9e position et ce pour la seconde année consécutive, derrière Francfort (8e). Dans la capitale, les coûts de construction demeurent donc parmi les plus élevés de la planète, "en raison notamment de la maturité de notre marché", précise Arcadis.

Paris, capitale innovante et attractive

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais Paris n’en demeure pas moins une ville attractive qui investit, tempère l'étude. En témoigne le Grand Paris Express qui figure dans le top 10 des projets les plus ambitieux au monde, et dont le coût total est estimé à 28 milliards d'euros.

"Pour gagner le pari du Grand Paris, nous devons être plus agressifs en termes de compétitivité sur le marché de la construction", estime Arcadis. Il faudrait pour cela "libérer du foncier, simplifier les processus d’autorisation pour les permis de construire et simplifier de manière générale notre système contractuel permettrait très certainement d’atteindre nos objectifs".

Au-delà de ce vaste chantier, qui représente 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro à grande vitesse et 68 nouvelles stations desservies, le rapport souligne la "vague impressionnante" de projets innovants. Parmi eux, on peut citer la campagne "Réinventer Paris", qui prévoit de repenser une vingtaine de sites parisiens pour qu’ils deviennent des modèles de la ville du futur.

Financez jusqu'à 40% de votre achat immobilier avec le prêt à taux Zéro>>

J. M.
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 18/03/2017 à 09:31 par ruth_

    22


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...