Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 28 décembre 2011 à 16h48

"Pentagone à la française" : Bouygues assigne Le Canard Enchaîné


L'espace du futur siège du ministère de la Défense, à Balard
L'espace du futur siège du ministère de la Défense, à Balard
L'espace du futur siège du ministère de la Défense, à Balard (©dr)

Le géant du BTP a assigné en diffamation le journal satirique, « dans le cadre de l'affaire de corruption présumée entourant le contrat du futur ministère français de la Défense », explique TF1.fr. Bouygues demande au Canard quelque 9 millions d’euros en réparations.

(LaVieImmo.com) - Le ton monte entre Bouygues et Le Canard Enchaîné, après une information de l’hebdo datée du 7 décembre, mentionnant des faits de corruption autour du chantier du futur « Pentagone à la française », bâtiment destiné à abriter les services du ministère de l’Intérieur. Selon TF1.fr, l’affaire est en effet portée devant la justice par Bouygues, qui accuse le journal de diffamation et lui réclame 9 millions d’euros.

Jointe par Reuters, une porte-parole du groupe de BTP indique confirmer « le chiffre de neuf millions d'euros qui figure dans le texte de l'assignation » de l’hebdomadaire satirique, rapporte le site d’information.

Contacté par l’AFP, Louis-Marie Horeau, rédacteur en chef adjoint du Canard Enchaîné explique que « la somme demandée est totalement délirante ». Selon lui, « l'idée des 9 millions est de dissuader le Canard et tous les médias qui nous ont repris, et de semer la terreur chez les confrères », rapporte France-Soir.fr.

Le jugement sur le fond est attendu pour le 18 janvier, conclut TF1.fr.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...