Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionvendredi 18 mai 2012 à 15h01

Sept ans d'attente pour leurs appartements au Maroc


Les propriétaires attendent depuis 7 ans leurs appartements
Les propriétaires attendent depuis 7 ans leurs appartements
Les propriétaires attendent depuis 7 ans leurs appartements (©Flodderinbelgie / Wikimédia)

Deux mille propriétaires attendent toujours la livraison de leurs appartements au Maroc depuis sept ans. Retour sur l’affaire des Jardins de la Moulouya qui prend un relief tout particulier alors que s’ouvre le salon de l’immobilier marocain à Paris.

(LaVieImmo.com) - Le marché immobilier marocain est à l’honneur cette semaine à la porte de Versailles à Paris. Des promoteurs viennent exposer des projets alléchants situés en bord de mer, à seulement deux heures d’avion de Paris. Cependant, certaines promesses peuvent très vite se transformer en cauchemar immobilier. C’est le cas pour les « 2 000 propriétaires d’une opération immobilière baptisée les Jardins de la Moulouya à Saïdia, une station balnéaire du nord du pays », rapporte Le Parisien. Ces personnes attendent en effet la livraison de leurs appartements depuis sept ans maintenant. La société, qui prévoyait 3 000 logements, n’a pu en achever que 1 000 et a fait faillite. En 2007, le programme a été repris par Fadesa Maroc (GFM), mais les choses n’ont pas réellement changé depuis.

Manifestations au Smap Immo

450 propriétaires français en attente de livraison, se sont regroupés au sein de l’association Citoyens d’ici et d’ailleurs (Acia) pour dénoncer ce retard, ainsi que l’indifférence du promoteur vis-à-vis de leurs multiples revendications. Urbatlas, société en charge du projet qui possède la filiale GFM, a promis de livrer les appartements au 4ème trimestre 2012. « D’autres livraisons doivent avoir lieu jusqu’en juin 2013 », indique Mohamed El Halfa, porte-parole d’Acia au quotidien. « En échange, l’association s’est engagée à ne pas tâcher la réputation de GFM ». Cependant, certains membres s’impatientent et veulent mettre plus de pression sur le promoteur en organisant des manifestations lors du salon de l’immobilier. « Tous ces problèmes donnent une mauvaise image et vont entraîner une perte d’investissement au Maroc. C’est prévisible et compréhensible […]. Un retard de chantier, ça peut arriver mais sept ans… cela tient du mirage », regrette M. El Halfa dans les colonnes du journal.

A savoir avant d’acheter au Maroc

Avant d’acheter un appartement sur plan ou en vente en état futur d'achèvement (Vefa), n’oubliez pas de prendre en considération les éléments suivants, énumérés par le site Yabiladi.com, portail des Marocains résidents à l'étranger :

  • Eviter de verser un acompte sans la signature d’un contrat de vente en Vefa ou un compromis de vente entre l’acheteur et le promoteur.
  • Le prix de vente définitif en TTC ainsi que la date de livraison doivent figurer sur le contrat préliminaire
  • Vérifier que le montant des pénalités de retard soit inscrit dans le contrat préliminaire.
  • Demander un certificat au promoteur immobilier ou à l’architecte du projet, attestant que les fondations au niveau du rez-de-chaussée du projet ont déjà été construites.

Badr Lebnioury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/06/2012 à 15:43 par abdou

    Bonjour, c'est la dernière fois que je me déplace au salon de l'immobilier marocain, après avoir vu et entendu tous les pauvres gens qui ont été escroqués par des sociétés malhonnêtes je ne comprends pas pourquoi les autorités marocaines ne font absolument rien et la complicité passive des banques marocaines il faut absolument penser à la création d'une association internationale puissante pour lutter grâce à la justice contre ces sociétés malhonnêtes, les autorités marocaines, les banques marocaines associées à ces escrocs et les divers salons qui accueillent ces escrocs, j'ai souhaité acheter un appartement sur plan type social car je suis modeste, après avoir remis un chèque de 4500 € étant donné que je suis handicapée est souvent des absences administratives mes amis et ma famille s'aperçoive que cette société au salon de l'immobilier à Paris porte de Versailles ne m'a pas remis de contrats, je contacte la personne qui m'invite à nouveau à retourner au salon pour me remette un pseudo contra qui ne mentionne pas le délai de rétractation qui me semble-t-il est obligatoire ! Ce monsieur me dit que les 4500 € seront prélevés dans deux mois c'est-à-dire aux alentours du 18 juillet 2012 tout juste deux semaine après l'un de ses collègues me prévient qu'il faut ravitailler mon compte car la somme de 4500 € va être prélevée ! Alors que ces derniers n'avaient dit que tous les appartements ont été vendus il me propose de trouver des nouveaux acheteurs en échange de cadeaux divers pour aménager ma future maison ! Je trouve que ça fait beaucoup de contradictions et de mensonges j'ai évoqué le problème pourquoi jour le pseudo contra il ne stipule pas le délai de rétractation on me répond que tout le monde sait que c'est une dizaine de jours je trouve cela très amateur aussitôt faute d'avoir sur le contrat la mention de rétractation j'ai pris la décision de bloquer les faire opposition sur mon chèque bancaire, dorénavant je me déplacerai sur place au Maroc


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...