Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 2 mars 2010 à 11h02

Xynthia : La faute aux aménagements ?


Une étude de la DDE avait fait état des risques
Une étude de la DDE avait fait état des risques
Une étude de la DDE avait fait état des risques (©dr)

Les leçons du passé ont-elles réellement été tirées ? 22 septembre 1992, la crue de l’Ouvèze fait près de 40 morts à Vaison-la-Romaine, dans le Vaucluse (84). En cause : Les modes d’occupation du sol et les constructions en zones à risque.

(LaVieImmo.com) - 18 ans après, le passage de la tempête Xynthia vient à nouveau poser la question de l’urbanisation des zones inondables. Le village de La-Faute-sur-Mer, en Vendée (85), dans lequel au moins 25 personnes ont trouvé la mort ce week-end, s’est peu à peu étendu sur des espaces soumis aux risques. Une étude présentée en 2008 par la DDE de Vendée faisait en effet état de l'exposition de 3 000 maisons construites derrière les digues et « de vastes espaces gagnés sur la mer, ne tenant pas compte de la mémoire du risque ».

La question est aujourd'hui de savoir si des aménagements ont été autorisés sans tenir compte de ces facteurs. Si le débat ne fait que commencer, le président du Modem, François Bayrou, s’est interrogé sur « les autorisations de construire données dans les lotissements situés trop bas par rapport au niveau de risque de la montée de la mer ». De son côté, le conseiller général de Vendée, Philippe de Villiers, a indiqué que « sur le moyen terme, il faut construire autrement sur la côte, partout en France. L’Etat impose des normes qui sont respectées par les maires le plus souvent mais qui ne sont pas assez sévères ».

Guillaume Viard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/03/2010 à 12:10 par ProMac

    En même temps, ce ne sont pas les promoteurs qui ont donné l'autorisation de construire ...

  • 0 Reco 02/03/2010 à 11:46 par Declan

    J'ai comme le sentiment que certains promoteurs font faire profil bas dans les jours à venir


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...